Sensibilisation au bon usage des antipsychotiques pour soulager les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence chez la personne âgée en centre de soins de longue durée (SENS-AP)

Catherine Pagé Béchard, Shafik Dissou, Iman Jundi, Mylène Chiasson, Catherine Ménard, Mélanie Richer, Claudine Laurier

Résumé


Résumé

Objectif : Cette étude a évalué l’impact d’une intervention multimodale sur le taux de conformité à des critères de bon usage des ordonnances d’antipsychotiques pour des patients atteints de symptômes comportementaux et psychologiques de la démence en centre de soins de longue durée.

Méthodologie : Cette étude a comparé le taux d’ordonnances conformes selon trois critères (dose adéquate en gériatrie, molécule recommandée et validité de l’indication) cinq et une semaine avant l’intervention, puis un et trois mois après celle-ci. L’intervention comprenait la distribution d’un algorithme encadrant la prescription d’antipsychotiques, des notes rédigées par des résidents en pharmacie dans les dossiers médicaux non conformes et des rencontres avec l’équipe traitante. L’analyse du taux de conformité des dossiers a été effectuée avec un modèle d’équations d’estimations généralisées.

Résultats : Des 188 utilisateurs d’antipsychotiques identifiés dans trois centres de soins de longue durée de Laval, 126 ont été inclus dans l’analyse primaire. Le suivi de ces utilisateurs a permis de décrire la conformité de leur ordonnance aux critères de bon usage. Le taux de conformité est passé de 74,6 % au temps 0 à 81,5 % au temps 1 (p = 0,240) puis à 89,5 % au temps 2 (p < 0,001 pour la différence entre les temps 0 et 2 et p = 0,031 pour la différence entre les temps 1 et 2).

Conclusion : Une intervention multimodale peut améliorer la qualité de l’usage des antipsychotiques pour soulager les patients des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence en centre de soins de longue durée.

Abstract

Objective: This study evaluated the impact of a multimodal intervention on the compliance rate with certain criteria on the appropriate use of antipsychotic medication orders for patients with behavioural and psychological symptoms of dementia in long-term care centres.

Methodology: This study compared the rate of compliant medication orders according to three criteria (proper geriatric dose, recommended drug and valid indication) 5 weeks and 1 week before and 1 month and 3 months after the intervention. The intervention involved distributing an algorithm for guiding antipsychotic prescribing, pharmacy residents writing notes for noncompliant patient charts and meetings with the healthcare team. The analysis of the medical record compliance rate was performed using a generalized estimate equation model.

Results: Of the 188 antipsychotic users identified at three long-term care centres in Laval, 126 were included in the primary analysis. Tracking these users enabled us to describe the compliance of their medication orders with the appropriate use criteria. The compliance rate increased from 74.6% at time 0 to 81.5% at time 1 (p = 0.240) and then to 89.5% at time 2 (p < 0.001 for the difference between times 0 and 2 and p = 0.031 for that between times 1 and 2).

Conclusion: A multimodal intervention can improve the quality of the use of antipsychotics to relieve the behavioural and psychological symptoms of dementia in patients in long-term care centres.

 


Mots-clés


Antipsychotique; démence; gériatrie; trouble de comportement; trouble neurocognitif majeur; Antipsychotic; behavioural disorder; dementia; geriatrics; major neurocognitive disorder

Texte intégral :

PDF Annexe

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)