Nouveautés thérapeutiques pour le traitement du myélome multiple

Pierre Lemieux

Résumé


Résumé

Objectif : Le domaine de l’oncologie a été marqué en 2016 par l’arrivée sur le marché canadien de plusieurs nouveaux agents thérapeutiques pour le traitement du myélome multiple. Cet article vise à présenter le mécanisme d’action de ces agents, les données d’efficacité et d’innocuité rapportées dans les études pivots qui les ont évalués en plus de discuter de leur place dans la thérapie du myélome multiple en récidivant ou réfractaire.

Sources des données et sélection des études : Une revue de la documentation scientifique a permis de mettre en évidence les études de phases III évaluant les nouveaux agents utilisés pour le traitement du myélome multiple, soit le carfilzomib, l’élotuzumab, le daratumumab, l’ixazomib et le panobinostat.

Revue du sujet traité : Toutes les molécules présentées ont provoqué une amélioration de la survie sans progression avec des rapports de risque allant de 0,37 à 0,74. À l’exception du panobinostat, l’ensemble des nouvelles molécules a permis d’améliorer les taux de réponse globaux par rapport aux comparateurs. Enfin, seule l’étude portant sur le panobinostat possède des données suffisamment matures pour permettre l’évaluation de l’effet sur la survie globale, qui, dans son cas, n’a pas entrainé d’amélioration significative par rapport au groupe témoin.

Conclusion : Ces nouvelles options thérapeutiques offrent la possibilité d’une survie sans progression plus longue aux patients atteints de myélome multiple. Le choix entre l’un ou l’autre de ces agents doit toutefois être individualisé à chaque patient en raison notamment de leur profil d’effets indésirables particulier.

Abstract

Objective: In oncology, 2016 was marked by the arrival on the Canadian market of different novel therapeutic agents for the treatment of multiple myeloma. The purpose of this article is to present their mechanism of action, the efficacy and safety data reported in pivotal studies that have evaluated them, and to discuss their role in the treatment of recurrent and refractory multiple myeloma.

Data sources and study selection: A review of the scientific literature was conducted to identify the phase III studies evaluating the new agents used in the treatment of multiple myeloma, namely, carfilzomib, elotuzumab, daratumumab, ixazomib and panobinostat.

Topic review: All of the drugs presented led to an improvement in progression-free survival, with risk ratios ranging from 0.37 to 0.40. With the exception of panobinostat, all of the new drugs achieved better overall response rates than the comparators. Finally, only the study with panobinostat has enough data for evaluating the effect on overall survival, which, in this case, did not lead to a significant improvement when compared to the control group.

Conclusion: These novel treatment options offer multiple myeloma patients the possibility of longer progression-free survival. The choice between these agents should, however, be individualized for each patient, mainly because of their specific adverse effects profile.


Mots-clés


Carfilzomib; daratumumab; élotuzumab; ixazomib; myélome multiple; panobinostat; Carfilzomib; daratumumab; elotuzumab; ixazomib; multiple myeloma; panobinostat

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)