Profil de trois enquêtes nationales sur la pratique pharmaceutique hospitalière

Profil de trois enquêtes nationales sur la pratique pharmaceutique hospitalière

Jean-François Bussières1,2,, B.Pharm., M.Sc., MBA, FCSHP, Cynthia Tanguay3, B.Sc., M.Sc., Aurélie Guérin4, D.Pharm., André Bonnici5, B.Pharm., M.Sc.

1Pharmacien, Chef du département de pharmacie et de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal (Québec) Canada;
2Professeur titulaire de clinique, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal (Québec) Canada;
3Coordonnatrice de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal (Québec) Canada;
4Au moment de la rédaction, Interne en pharmacie; maintenant D.Pharm., Université de Paris XI, Paris, France, et pharmacienne, Hôpital Antoine-Béclère, Paris;
5Pharmacien, Chef du département de pharmacie, Centre universitaire de santé McGill, Montréal (Québec) Canada

Reçu le 29 décembre 2014; Accepté après révision le 25 juin 2015

Résumé

Objectif : L’objectif de cet article est de situer l’enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière par rapport aux enquêtes européennes et américaines.

Description de la problématique : Les chefs de départements de pharmacie et les pharmaciens sont peu exposés aux résultats des enquêtes américaine et européenne sur la pratique pharmaceutique hospitalière.

Discussion : Afin de situer l’enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière par rapport aux enquêtes menées en Europe et aux États-Unis, nous avons consulté les plus récentes versions des trois enquêtes et comparé leurs méthodologies et leurs thèmes. Les trois enquêtes existent depuis plus de 20 ans et sont menées auprès des chefs de départements de pharmacie. Elles explorent les thèmes des ressources humaines, de la distribution et de la préparation des médicaments, du bon usage des médicaments, de la décentralisation des pharmaciens dans les programmes de soins, des activités pharmaceutiques, des technologies et des pratiques de soins sans danger. Le taux de participation à l’enquête canadienne est supérieur à celui des deux autres enquêtes. Alors que l’enquête canadienne présente les données en parallèle des données précédentes, l’enquête américaine comporte un historique complet des tendances.

Conclusion : Les chefs de départements de pharmacie devraient consulter périodiquement ces enquêtes afin d’assurer un développement cohérent de leur pratique.

Mots clés : Enquêtes nationales, pratique pharmaceutique

Abstract

Objective : The objective of this article is to situate the Canadian Hospital Pharmacy Survey in relation to the European and American surveys.

Description of the problem : Directors of Department of pharmacy and pharmacists are not aware of the results of the American and European surveys on hospital pharmaceutical practice.

Discussion : To situate the Canadian Hospital Pharmacy Survey in relation to the surveys conducted in Europe and the United States, we consulted the latest versions of the three surveys and compared their methodologies and themes. All three surveys, conducted among directors of pharmacy departments, have been in existence for more than 20 years. They explore the following themes: human resources, medication preparation and distribution, proper medication use, decentralization of pharmacists in care programs, pharmaceutical activities, technologies, and safe care practices. The participation rate in the Canadian survey is higher than in the other two. While the Canadian survey compares data with those from the previous survey, the American survey provides a complete trend history.

Conclusion : Directors of Department of pharmacy should consult these surveys periodically to ensure that their practice develops in a consistent manner.

Keywords : National surveys, pharmaceutical practice

Introduction

La formation de pharmacien et l’exercice de la pharmacie ont considérablement évolué au cours des dernières décennies au Canada. Notons entre autres des refontes des programmes de pharmacie, ainsi que des modifications sur le plan législatif et de l’évolution des modèles de pratique14. Cependant, ces changements ne surviennent pas tous au même rythme dans les différents pays. Un développement cohérent de l’exercice de la pharmacie au Québec nécessite un suivi de l’évolution de la pratique pharmaceutique hors de nos frontières. L’objectif de cet article est de comparer l’enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière aux autres enquêtes menées ailleurs dans le monde.

Description de la problématique

Dans le monde, au moins trois pays réalisent des enquêtes périodiques sur l’exercice de la pharmacie hospitalière510. L’enquête canadienne est utilisée pour l’enseignement de la gestion pharmaceutique dans le cadre de la maîtrise en pharmacothérapie avancée des deux facultés de pharmacie québécoises : les principaux résultats de chaque thématique sont présentés aux étudiants et ces derniers sont tenus de lire le rapport et d’utiliser les données pertinentes lors de la présentation de leurs sujets durant un séminaire annuel de gestion pharmaceutique. Les résultats de l’enquête sont diffusés dans le cadre de différents séminaires de formation en pharmacie hospitalière au Québec. Toutefois, les enquêtes américaine (en trois volets) et européenne sont peu connues au Québec.

Résolution de la problématique

Historique des trois enquêtes sur la pharmacie hospitalière

En Europe, depuis 1995, dans le cadre d’une enquête quinquennale, l’European Association of Hospital Pharmacists (EAHP) sonde les chefs de départements de pharmacie des établissements de santé des pays européens5. Les résultats de la quatrième enquête ont été publiés en 20105. Jusqu’à maintenant, l’enquête comportait diverses questions à choix multiples et à réponse courte selon les thématiques ciblées. Depuis 2015, l’enquête est menée annuellement et repose sur 43 critères de l’EAHP adoptés et publiés au printemps 201410,11. Les répondants ont été invités à coter le niveau d’atteinte de chaque critère au sein de leur établissement à partir d’une échelle à cinq choix, allant de « jamais » à « toujours ».

Aux États-Unis, l’American Society of Health-System Pharmacists (ASHP) sonde les chefs de départements de pharmacie des établissements de santé depuis 50 ans. Le premier rapport, intitulé Mirror to Hospital Pharmacy et publié à l’origine en 1955, a été republié à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’ASHP12. Scheckelhoff propose une réflexion historique sur l’évolution de la pharmacie hospitalière américaine au cours des 50 dernières années13. Depuis cette époque, l’ASHP mène une enquête annuelle dont le contenu est réparti sur un cycle de trois années68. Les répondants sont invités à répondre à diverses questions à choix multiples et à réponse courte selon les thématiques ciblées. De plus, l’initiative Pharmacy Practice Model Initiative comporte un questionnaire de 106 questions permettant aux répondants d’auto-évaluer leur pratique en établissement de santé1416. Cette enquête complémentaire donne un profil de l’évolution de la pratique pharmaceutique hospitalière américaine, répartie sur cinq objectifs et 26 mesures, et ses résultats sont présentés dans un tableau de bord annuel depuis 201116.

Au Canada, le comité éditorial du rapport sur les pharmacies hospitalières canadiennes sonde les chefs de départements de pharmacie des établissements de santé une fois par an depuis 1985–1986 et tous les semestres depuis 1997–1998. Les résultats de l’enquête canadienne 2013–2014 ont été récemment publiés9. En outre, un supplément de Pharmactuel présente une analyse détaillée de cette enquête mettant en valeur les éléments clés de l’actualité pharmaceutique en 2013–2014 ainsi que les similitudes et les différences des pratiques pharmaceutiques québécoise et canadienne17.

Similitudes et différences entre les trois enquêtes sur la pharmacie hospitalière

Afin de comparer l’enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière aux enquêtes similaires menées en Europe et aux États-Unis, nous avons consulté les plus récentes versions des trois enquêtes, soit la version 2010 de l’EAHP5, les versions 2011, 2012 et 2013 de l’ASHP68 et la version 2013–2014 de l’enquête canadienne9. Le tableau I offre une comparaison des méthodologies et des thèmes de ces enquêtes.

Tableau I Profil de trois enquêtes sur la pharmacie hospitalière

 

En ce qui concerne les similitudes, les trois enquêtes ciblaient les chefs de départements de pharmacie d’établissements de santé et s’intéressaient à différents aspects de la pratique pharmaceutique entourant les services, les soins, l’enseignement, la recherche et la gestion. Par exemple, elles s’intéressaient toutes trois à la dotation en ressources humaines en pharmacien et personnel technique, aux systèmes de distribution et de préparation de médicaments, aux stratégies pour un bon usage des médicaments, à la décentralisation des pharmaciens dans les programmes de soins, aux activités pharmaceutiques, aux technologies et aux pratiques de soins sans danger. Toutefois, la nomenclature que les auteurs ont utilisée pour décrire les thèmes ne permet pas de comparer facilement le contenu des trois enquêtes. Bien que les thèmes des trois enquêtes se recoupent de manière importante, le lecteur doit faire preuve d’une grande prudence en comparant les données des enquêtes, compte tenu des différences observées dans les méthodes, le libellé des questions utilisées et la période d’étude.

En ce qui concerne les différences, le taux de participation aux trois enquêtes varie grandement : il est le plus élevé au Canada (78 %, comparativement à 29 à 40 % aux États-Unis et à 27 % en Europe). Cette participation canadienne plus élevée n’est probablement pas étrangère au fait qu’il y ait 10 pharmaciens désignés pour la relance des répondants au Canada, contre 38 pharmaciens pour l’ensemble de l’Europe et 3 pharmaciens pour l’ensemble des États-Unis. Seule l’enquête canadienne comporte des enquêtes complémentaires en ligne menées directement auprès des pharmaciens et des assistants techniques en pharmacie. Les enquêtes européennes et américaines sont publiées dans les journaux de leur association respective, tandis que l’enquête canadienne est publiée sur un site Internet non associatif, à l’exception de l’article québécois publié dans Pharmactuel.

Conclusion

Trois enquêtes sur la pratique pharmaceutique hospitalière en Europe, aux États-Unis et au Canada ont été recensées. Les chefs de départements de pharmacie ainsi que les pharmaciens oeuvrant en pharmacie hospitalière devraient consulter périodiquement ces enquêtes afin d’assurer un développement cohérent de leur pratique. Il pourrait être opportun que les membres des comités éditoriaux de ces trois ensembles géopolitiques partagent leurs objectifs, leur méthodologie et leur questionnaire et conviennent éventuellement d’un tronc commun de questions qui faciliterait les comparaisons internationales.

Annexe

Cet article comporte une annexe disponible sur le site de Pharmactuel (www.pharmactuel.com).

Financement

Aucun financement en relation avec le présent article n’a été déclaré par les auteurs.

Conflits d’intérêts

Les auteurs ont rempli et soumis le formulaire de l’ICMJE pour la divulgation de conflits d’intérêts potentiels. Jean-François Bussières et André Bonnici sont membres du comité éditorial sur les pharmacies hospitalières canadiennes. Aurélie Guérin est co-coordonnatrice pour la France de l’enquête de l’European Association of Hospital Pharmacy 2015.

Références

1. Mailhot C, Vinet J, Moreau P, Pharand C, Crevier F, Laurier C, et coll. Transformation du programme de baccalauréat en pharmacie de l’Université de Montréal en un programme de doctorat de 1er cycle en pharmacie (Première partie). Pharmactuel 2006;39:91–7.

2. Mailhot C, Vinet J, Moreau P, Pharand C, Crevier F, Laurier C, et coll. Transformation du programme de baccalauréat en pharmacie de l’Université de Montréal en un programme de doctorat de 1er cycle en pharmacie (Deuxième partie). Pharmactuel 2006;39:149–55.

3. Ordre des pharmaciens du Québec. Application de la loi 41. [en ligne] http://www.opq.org/fr-CA/pharmaciens/application-de-la-loi-41/ (site visité le 25 juin 2015).

4. Association des pharmaciens du Canada. Pharmacists’ expanded scope of practice. [en ligne] http://www.pharmacists.ca/index.cfm/pharmacy-in-canada/scope-of-practice-canada/ (site visité le 25 juin 2015).

5. European Association of Hospital Pharmacists. 2010 Survey of hospital pharmacy practice in Europe. [en ligne] http://www.eahp.eu/sites/default/files/files/EAHP%20Survey%202010(1).pdf (site visité le 25 juin 2015).

6. Pedersen CA, Schneider PJ, Scheckelhoff DJ. ASHP national survey of pharmacy practice in hospital settings: dispensing and administration – 2011. Am J Health Syst Pharm 2012;69:768–85.
cross-ref  

7. Pedersen CA, Schneider PJ, Scheckelhoff DJ. ASHP national survey of pharmacy practice in hospital settings: monitoring and patient education – 2012. Am J Health Syst Pharm 2013;70:787–803.
cross-ref  

8. Pedersen CA, Schneider PJ, Scheckelhoff DJ. ASHP national survey of pharmacy practice in hospital settings: Prescribing and transcribing – 2013. Am J Health Syst Pharm 2014;71:924–42.
cross-ref  

9. Comité de rédaction sur les pharmacies hospitalières canadiennes 2013–2014. [en ligne] http://www.lillyhospitalsurvey.ca/hpc2/content/rep_2015_toc.asp (site visité le 25 juin 2015).

10. European Association of Hospital Pharmacists. 2015 Survey. [en ligne] http://www.eahp.eu/publications/survey/content/2015-survey (site visité le 25 juin 2015).

11. The European Statements of Hospital Pharmacy. Eur J Hosp Pharm 2014;21:256–8.
cross-ref  

12. American Society of Health-System Pharmacists. Special occasion: mirror to hospital pharmacy. [en ligne] http://www.ashp.org/menu/AboutUs/History/Mirror-to-Hospital-Pharmacy.aspx (site visité le 25 juin 2015).

13. Scheckelhoff DJ. Fifty years of advancement in American hospital pharmacy. Am J Health Syst Pharm 2014;71:1947–57.
cross-ref  

14. Pharmacy practice model initiative. National surveys. [en ligne] http://www.ashpmedia.org/ppmi/surveys.html (site visité le 25 juin 2015).

15. Pharmacy Practice Model Initiative. Hospital Self-Assessment Worksheet. [en ligne] http://www.ppmiassessment.org/docs/assessment_questions.pdf (site visité le 25 juin 2015).

16. Pharmacy Practice Model Initiative. National dashboard. [en ligne] http://www.ashpmedia.org/ppmi/national-dashboard.html (site visité le 29 décembre 2014).

17. Bussières JF, Tanguay C, Bonnici A. Perspective québécoise et canadienne de la pratique pharmaceutique en établissement de santé 2013–2014. Pharmactuel 2015;48(suppl.):1–43.



Pour toute correspondance : Jean-François Bussières, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, 3175, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal (Québec) H3T 1C5, CANADA; Téléphone : 514 345-4603; Télécopieur : 514 345-4820; Courriel : jf.bussieres@ssss.gouv.qc.ca

(Return to Top)



PHARMACTUEL, Vol. 48, No. 2, 2015

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)