Évaluation des interventions du pharmacien dans trois secteurs cliniques différents (cardiologie, pneumologie et médecine interne) selon le modèle décrit dans la nouvelle offre de soins pharmaceutiques de l'IUCPQ-UL

Audrey-Ann Pelletier-St-Pierre, Julie Racicot, Isabelle Taillon

Résumé


Résumé

Objectifs : Un nouveau modèle d’offre de soins pharmaceutiques, basé sur la hiérarchisation des patients selon des critères de vulnérabilité, a été mis en place à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec-Université Laval. Cette étude succède à celle publiée en 2018, qui visait à établir une comparaison de ce modèle avec le modèle traditionnel (sans égard à la priorisation des patients). L’objectif de l’étude consiste à décrire les interventions effectuées selon lenouveau modèle de soins pharmaceutiques.

Méthode : Des soins pharmaceutiques, tels qu’ils sont décrits dans les offres, ont été dispensés pendant dix jours dans trois secteurs cliniques. Les patients visés par le nouveau modèle ont été ciblés en lien avec les critères de vulnérabilité établis ou une situation clinique particulière (évaluation demandée par l’équipe traitante ou selon le jugement du pharmacien). Les interventions réalisées ont été catégorisées selon leur impact clinique.

Résultats : Les pharmaciens ont réalisé 290 interventions auprès de 207 patients. Près de 57 % (164/290) des interventions effectuées étaient catégorisées comme ayant un impact clinique significatif, 26 % (75/290) un impact clinique majeur et 18 % (51/290) un impact clinique mineur.

Conclusion : Le modèle d’offre de soins pharmaceutiques instauré à l’Institut cible majoritairement des interventions ayant un impact clinique majeur ou significatif. Le déploiement de l’offre de soins, y compris la priorisation des patients, requiert la présence d’un pharmacien dans tous les secteurs cliniques de l’établissement et mène à une utilisation judicieuse des compétences de ce spécialiste du médicament.

Mots clés : Hiérarchisation, interventions, offre de soins pharmaceutiques

Abstract

Objectives: A new model of offering pharmaceutical care based on patient prioritization according to vulnerability criteria was put in place at the Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (IUCPQ-UL). This study is the sequel to the one published in 2018, which was aimed at comparing this model with the conventional one (in which patient priority ranking is not a consideration). The objective of this study is to describe the interventions performed under the new model of pharmaceutical care.

Method: Pharmaceutical care, as described in the offers, was dispensed for 10 days in three clinical care units. The patients targeted by the new model were selected on the basis of established vulnerability criteria or a particular clinical situation (evaluation requested by the care team or at the pharmacist’s discretion). The interventions performed were categorized according to their clinical impact.

Results: The pharmacists performed 290 interventions among 207 patients. Close to 57% (164/290) of them were categorized as having had a significant clinical impact, 26% (75/290) a major clinical impact, and 18% (51/290) a minor clinical impact.

Conclusion: The model of offering pharmaceutical care instituted at the IUCPQ-UL targets, for the most part, interventions that have a major or significant clinical impact. The execution of the offer of care, including patient priority ranking, requires the presence of a pharmacist in all of the institution’s clinical care units and leads to the judicious use of the expertise of this specialist in medications.

Keywords: Interventions, offer of pharmaceutical care, prioritization


Mots-clés


hiérarchisation, interventions, offre de soins pharmaceutiques

Texte intégral :

PDF Annexe HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)