Intégration de diplômés du Programme de baccalauréat en sciences biopharmaceutiques en établissement de santé: l’expérience au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine

Intégration de diplômés du Programme de baccalauréat en sciences biopharmaceutiques en établissement de santé: l’expérience au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine

Amélie Duhamel1, BSBP, Valérie Clermont1, BSBP, M.Sc., Catherine Côté Sergerie1, BSBP, Clara Scattolin1, BSBP, Anaëlle Monfort2, BSBP, Jean-Marc Forest3, B.Pharm., DPH, M.Sc., Ema Ferreira4,5,6, B.Pharm., M.Sc., Pharm.D., FCSHP, FOPQ, Denis Lebel7, B.Pharm., M.Sc., FCSHP, Denis Deblois8, B.Sc., Ph.D., Jean-François Bussières9,10, B.Pharm., M.Sc., MBA, FCSHP, FOPQ

1Assistante de recherche, Département de pharmacie, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal (Québec) Canada;
2Candidate à la maîtrise en sciences pharmaceutiques, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal (Québec) Canada;
3Pharmacien, Secteur fabrication, Département de pharmacie, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal (Québec) Canada;
4Pharmacienne, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal (Québec) Canada;
5Vice-doyenne des études de premier cycle, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal (Québec) Canada;
6Professeure titulaire de clinique, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal (Québec) Canada;
7Pharmacien, chef-adjoint, Département de pharmacie et Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal (Québec) Canada;
8Professeur titulaire et responsable de programme du BSBP, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal (Québec) Canada;
9Pharmacien, Chef, Département de pharmacie et Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal (Québec) Canada;
10Professeur titulaire de clinique, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal (Québec) Canada

Reçu le 14 février 2020: Accepté après révision le 21 février 2020

En 2009, la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal a mis en place un programme de baccalauréat en sciences biopharmaceutiques (BSBP). Il s’agit d’un «programme qui offre une formation scientifique introductive en plus d’une bonne connaissance du développement du médicament, de sa mise au point à son suivi post-commercialisation»1. D’une durée de trois ans, le Programme comprend présentement 90 crédits dont 15 optionnels. Il offre la possibilité à l’étudiant de suivre un stage professionnel de quatre mois durant sa dernière année de formation. Ce programme est contingenté et sa capacité d’accueil est de 100 étudiants. Depuis sa mise en place, plus de 287 étudiants ont obtenu ce diplôme.

Au Département de pharmacie du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine, nous offrons depuis plusieurs années des stages aux étudiants de ce programme. La collaboration de notre équipe avec ce programme universitaire est couronnée de succès, puisqu’elle a donné lieu à plusieurs travaux réalisés dans le cadre de ces stages ayant mené à des communications scientifiques, notamment en préparations magistrales (n = 4), pharmacocinétique (n = 4), pharmacovigilance et pharmacogénomique (n = 14), recherche clinique (n = 8) et soutien professionnel (n = 1, en cours). Cette contribution a résulté en au moins 33 communications affichées et écrites au cours des cinq dernières années (Annexe A). En février 2020, le BSBP a décerné à l’équipe du CHU Sainte-Justine un prix de reconnaissance pour son dévouement et son important engagement dans la formation pratique des étudiants.

Outre ces travaux de stages et de recherche évaluative, l’arrimage avec le programme de BSBP a permis d’embaucher plusieurs de ces diplômés au sein de notre équipe. Depuis le 1er février 2020, quatre diplômées se sont jointes à l’équipe. L’une d’elles coordonne la recherche clinique et le service pharmaceutique de soutien à la recherche; une autre coordonne notre programme de pharmacovigilance et notre participation au Canadian Pharmacogenomics Network for Drug Safety (CPNDS); une troisième participe à la collecte de données du CPNDS et une quatrième travaille à temps partiel pour contribuer à la rédaction de la 3e édition du guide thérapeutique – Grossesse et allaitement dirigé par les pharmaciennes de l’équipe mère enfant. Enfin, une autre diplômée a choisi de poursuivre des études aux cycles supérieurs en analyse du médicament sous la direction d’Ema Ferreira, qui exerce au sein de notre équipe.

Les diplômés du programme de BSBP possèdent une formation scientifique complète, multidisciplinaire et pertinente pour la vie d’un département de pharmacie. À ce jour, la proportion des stages effectués en milieu hospitalo-universitaire s’élève à 47 %. Notre expérience montre que les diplômés peuvent s’intégrer dans un département de pharmacie et contribuer à plusieurs sphères de la pratique (c.-à-d. pharmacovigilance, recherche clinique). Avec l’évolution du cadre normatif et les milliers de critères qui s’appliquent à un département de pharmacie hospitalière, tout détenteur de BSBP pourrait également jouer un rôle très utile dans la coordination d’un programme de gestion des risques et de la qualité.

Afin d’assurer la pérennité de cette collaboration, nous devons envisager de créer des titres d’emploi pertinents, penser aux descriptifs et aux exigences d’emploi ainsi qu’aux conditions de rémunération de ces diplômés. Certains étudiants qui terminent cette formation n’envisagent pas nécessairement d’exercer en hôpital, puisqu’ils connaissent mal ce type d’emploi. Il serait donc primordial de mettre de l’avant les perspectives de carrière disponibles au sein des départements de pharmacie hospitalière.

En outre, un sondage adressé aux chefs de département de pharmacie permettrait d’évaluer le nombre de détenteurs d’un BSBP employés dans les départements à travers le réseau de la santé ainsi que leur intérêt à offrir une place à ces diplômés.

À l’occasion du 10e anniversaire de ce programme, nous pensons qu’il est opportun de mettre en valeur cette formation complémentaire au doctorat professionnel en pharmacie, qui mérite d’être davantage connue dans le réseau de la santé québécois.

Financement

Aucun financement en relation avec le présent article n’a été déclaré par les auteurs.

Conflits d’intérêt

Tous les auteurs ont rempli et soumis le formulaire de l’ICMJE pour la divulgation des conflits d’intérêts potentiels. Jean-François Bussières est membre du comité de rédaction de Pharmactuel. Les autres auteurs n’ont déclaré aucun conflit d’intérêts en lien avec le présent article.

Références

1. Université de Montréal. Faculté de pharmacie. Baccalauréat en sciences biopharmaceutiques. [en ligne] https://pharm.umontreal.ca/etudes/premier-cycle/baccalaureat-en-sciences-biopharmaceutiques-bsbp/ (site visité le 1er février 2020).



Pour toute correspondance: Amélie Duhamel, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, 3175, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal (Québec) H3T 1C5, Canada; Téléphone: 514 345-4931 poste 5904; Courriel: amelie.duhamel.hsj@ssss.gouv.qc.ca

(Return to Top)


PHARMACTUEL, Vol. 53, No. 2, 2020

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)