Éthique en matière de publication

Conflits d’intérêts
Déclaration d’Helsinki
Plagiat et falsification des données
Soumissions et publications redondantes
Paternité d’un article
Publicité

Droits d’auteur et de reproduction
Soumission d’un article
Sélection des articles pour publication
Révision des articles
Périodicité
Libre accès
Indépendance de contenu et décharge de responsabilité
Confidentialité


Éthique en matière de publication

Pharmactuel adhère aux bonnes pratiques de publication du Committee on Publication Ethics (COPE), telles que détaillées sur le site Web de l’organisation dans le Code of conduct and best practice guidelines for journal editors .

Conflits d’intérêts

Comité de rédaction
Une fois par année, les membres du comité de rédaction signent une déclaration de conflits d’intérêts.

Auteurs
Pharmactuel s’est inspirée du formulaire de l'International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE) pour la divulgation des intérêts par les auteurs. Ce dernier prévoit la déclaration de tout conflit d’intérêts réel ou potentiel ainsi que de toute source de financement liée aux travaux ayant mené à la soumission du manuscrit pour publication. L’information divulguée par chaque auteur sera mentionnée dans l’article au moment de sa publication. Le formulaire Divulgation des conflits d'intérêts potentiels et licence de droit d'auteur pour publication d'un article soumis au Pharmactuel peut être téléchargé à partir de la section Divulgation des conflits d'intérêts des sources de financement sous Renseignements pour les auteurs.

Le comité de rédaction se réserve le droit de refuser un manuscrit s’il existe un doute quant à la valeur scientifique de son contenu en raison d’un conflit d’intérêts.

Toute personne invitée ou engagée à réviser un article doit y renoncer ou se retirer si elle juge être en présence d’un conflit d’intérêts réel ou potentiel.

Déclaration d’Helsinki

Les articles issus d’un projet de recherche doivent être conformes aux recommandations éthiques de la Déclaration d'Helsinki. Les projets de recherche doivent être préalablement soumis, s'ils le requièrent, soit à un comité consultatif pour la protection des personnes participant à la recherche biomédicale, soit à un comité d'éthique.

Plagiat et falsification des données

L’auteur doit s’assurer que les données présentées dans le manuscrit soumis à Pharmactuel sont originales et exactes, et exemptes de toute forme de plagiat.

Le comité de rédaction de Pharmactuel adhère aux recommandations émises en matière de plagiat et de falsification des données par le Committee on Publication Ethics (COPE) dans son document intitulé Code of conduct and best practice guidelines for journal editors. Le comité de rédaction s’engage également à suivre la démarche recommandée par cet organisme en cas de suspicion de plagiat ou de données falsifiées, telle qu’illustrée dans les organigrammes publiés sur leur site Web. Il se réserve le droit de rejeter une soumission, ou de publier un erratum ou un avis de rétractation si des preuves de plagiat, de falsification ou d’erreurs de données sont portées à son attention après la publication d’un article.

Soumissions et publications redondantes

L’auteur doit s’assurer que son manuscrit n’est pas soumis à plusieurs revues simultanément. Il doit également s’assurer que les résultats des travaux présentés dans le manuscrit soumis à Pharmactuel n’ont pas été présentés en tout ou en partie dans un autre manuscrit ou une autre publication.

Le comité de rédaction de Pharmactuel adhère aux recommandations émises par le Committee on Publication Ethics (COPE), en ce qui a trait aux publications redondantes et au saucissonnage des résultats de recherche. Le comité de rédaction s’engage à suivre la démarche détaillée dans l’organigramme publié par le COPE, intitulé Que faire si vous suspectez une publication redondante (ou double).

Le comité de rédaction se réserve le droit de demander aux auteurs de fournir les articles antérieurs portant sur le même sujet, afin d’éviter toute redondance de publication. Il se réserve également le droit de rejeter une soumission, ou de publier une déclaration de publication redondante ou un avis de rétractation en cas de publication redondante avérée.

Paternité d’un article

Le comité de rédaction de Pharmactuel adhère aux recommandations de l’International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE) en ce qui a trait à la paternité des articles. Afin qu’une personne soit légitimement reconnue comme auteur d’un article, quatre conditions doivent être remplies :

  1. La personne doit apporter une contribution substantielle à la conception du manuscrit, à l’acquisition des données, à l’analyse ou à l’interprétation des résultats;
  2. La personne doit participer à l’ébauche du manuscrit ou contribuer significativement à la révision de son contenu intellectuel;
  3. La personne doit approuver la version finale du manuscrit;
  4. La personne accepte la responsabilité de tous les aspects du travail publié en s’assurant que les questions relatives à l’exactitude et à l’intégrité du contenu du manuscrit ont été soulevées et résolues de manière satisfaisante.

Toutes les personnes désignées comme auteur d’un manuscrit soumis à Pharmactuel doivent satisfaire à ces quatre conditions. De plus, toutes les personnes se qualifiant comme auteurs doivent être désignées comme tels dans le manuscrit. Le manuscrit doit lister tous les auteurs par ordre décroissant de contribution, l’auteur ayant contribué le plus à la rédaction du manuscrit apparaissant en premier.

Les étudiants ne peuvent soumettre un manuscrit à Pharmactuel en tant que seuls auteurs. Un pharmacien, un chercheur ou un autre professionnel de la santé ayant participé à la rédaction de l’article doit agir à titre de coauteur.

Les personnes ayant contribué au manuscrit mais ne satisfaisant pas à tous les critères de l’ICMJE, doivent être mentionnées à la fin de l’article dans la section Remerciements. Toutes les personnes mentionnées dans cette section doivent transmettre leur consentement écrit avant la publication du manuscrit.

Publicité

Les annonces publicitaires soumises pour publication dans Pharmactuel doivent être pertinentes à la pratique de la pharmacie et approuvées par le rédacteur en chef ou son délégataire, avant publication.

Seuls les membres du comité de rédaction de la revue ont droit de regard sur son contenu scientifique. Aucune information sur le contenu de la revue n’est transmise au représentant publicitaire de Pharmactuel. Ce dernier ne peut exercer quelque influence que ce soit sur le contenu de la revue à publier.

La loi canadienne présentement en vigueur interdit la publicité directe de médicaments d'ordonnance au grand public. En conséquence, et puisque Pharmactuel est disponible uniquement en version électronique libre d’accès, aucun matériel publicitaire de nature à enfreindre la loi canadienne ne sera accepté pour publication dans Pharmactuel. Néanmoins, chaque annonceur est responsable de respecter les dispositions de la loi quant au contenu des annonces soumises pour publication à Pharmactuel. Ni Pharmactuel ni l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec ne peuvent être tenus responsables du contenu publicitaire de la revue.

Les annonces publiées dans la version électronique de la revue feuilletable (flip page journal) sont insérées sur des pages séparées du contenu scientifique. Aucune publicité n’est insérée entre deux pages d’un même article. Les annonces publiées sur le site Web de Pharmactuel ne sont associées à aucun article spécifique. Les annonces publicitaires de produits du tabac ou de boissons alcooliques ainsi que les offres d’emploi sont d’emblée refusées.

Droits d’auteur et de reproduction

L’ensemble du contenu de Pharmactuel est protégé par le droit d’auteur et par les lois québécoises, canadiennes et étrangères sur la propriété intellectuelle. Le contenu ou les droits d’auteur sur le contenu appartiennent à l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.).

En soumettant leurs œuvres littéraires pour publication dans Pharmactuel et en accordant à titre gratuit la Divulgation des conflits d'intérêts potentiels et licence de droit d'auteur pour publication d'un article soumis au  Pharmactuel soumis à Pharmactuel (la Licence), les auteurs permettent à l’A.P.E.S. d’exploiter, sur une base exclusive et sans restriction, tous les droits d’auteurs, notamment le droit de reproduction, qu’ils détiennent sur lesdites œuvres littéraires.

Conformément aux modalités de la Licence, si le manuscrit soumis n’est pas publié dans les quatre numéros de Pharmactuel qui suivent la date d’acceptation du manuscrit, la Licence consentie à titre gratuit devient caduque.

Dès la publication du manuscrit, il est par conséquent interdit à toute personne, incluant les auteurs, de reproduire, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit,  les textes, figures, tableaux et illustrations contenus dans Pharmactuel.

La reproduction peut toutefois faire l’objet d’une demande écrite à l’A.P.E.S. Un formulaire d’autorisation de reproduction peut être obtenu en communiquant avec le coordonnateur de Pharmactuel à coordonnateur@pharmactuel.com.

Soumission d’un article

L’auteur doit téléverser son manuscrit et les documents afférents sur le site de Pharmactuel.  La procédure de soumission d’un article est détaillée à la section Soumission d’un article sous Renseignements pour les auteurs.

Sélection des articles pour publication

Afin d’être considérés, les manuscrits soumis à Pharmactuel doivent être originaux, s’intégrer à une des chroniques de la revue et ne jamais avoir été publiés auparavant. L’auteur s’engage également à respecter les recommandations aux auteurs, à défaut de quoi l’article soumis lui sera retourné.

Tous les articles soumis pour publication font l’objet d’une présélection par le comité de rédaction. Les articles éliminés lors de cette première sélection sont d’emblée refusés. À cette étape, par exemple, un manuscrit peut être refusé si son sujet ne vise pas le lectorat de la revue.

Révision des articles

Les manuscrits soumis pour les chroniques Évaluation critique de la documentation scientifique, Recherche, Pharmacothérapie et Cas clinique en direct de l'unité font l'objet d'une révision par les pairs. Le contenu des articles soumis pour les chroniques de nature clinique ou administrative est révisé par le rédacteur adjoint ou le rédacteur associé responsable de la chronique. Au besoin, ces articles sont soumis à un réviseur externe.

Les réviseurs s’assurent que l’article respecte les recommandations aux auteurs, qu’il convient au lectorat et que le contenu est scientifiquement valable. L’anonymat des auteurs et des réviseurs est préservé tout au long du processus de révision. Le processus de révision est détaillé à la section Renseignements pour les réviseurs.

Périodicité

Pharmactuel est publiée en ligne quatre fois par année, soit en mars, en juin, en septembre et en décembre.

Libre accès

La version électronique de Pharmactuel est disponible gratuitement à l’adresse : www.pharmactuel.com.

Indépendance de contenu et décharge de responsabilité

Bien que l'Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.) soutienne financièrement la publication de Pharmactuel, seuls les membres du comité de rédaction de la revue ont droit de regard sur son contenu scientifique. Les points de vue exprimés dans les articles sont ceux de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement la position officielle de l'A.P.E.S. En conséquence, l’A.P.E.S. ne peut en aucun cas être tenue responsable des conclusions tirées par les auteurs et, plus largement, du contenu publié dans la revue.

Confidentialité

Les auteurs qui présentent des rapports de cas doivent s'assurer que tout renseignement pouvant révéler l'identité des personnes dont le cas est rapporté ne sera pas publié. Les rédacteurs associés détermineront au cas par cas s'il est nécessaire d'obtenir le consentement éclairé des personnes concernées avant la parution, ou si les données doivent être présentées de façon agrégée. De plus, aucune photo de permettant d’identifier des personnes ne sera publiée sans preuve écrite du consentement éclairé de ces personnes.