Appel à l’action pour une utilisation sécuritaire des insulines en centre d’hébergement de soins de longue durée

Lise Grenier, Pierrette Carrier

Résumé


Résumé

Objectifs : Au cours de l’année passée, l’une des priorités des centres d’hébergement de soins de longue durée du Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale a été de revoir l’utilisation de l’insuline, de la prescription à l’administration. Les buts étaient d’améliorer la sécurité des usagers insulino-dépendants et de réduire les pertes d’insuline, particulièrement celles liées aux bris de la chaîne de froid.

Description de la problématique : L’insuline est un agent anti-hyperglycémiant couramment prescrit. Selon l’Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada, l’insuline est à la tête des médicaments de niveau d’alerte élevé qui sont associés à des accidents liés à la médication. L’utilisation de l’insuline exige des précautions à toutes les étapes du circuit du médicament. Désireux de se conformer à des normes de qualité supérieure, le personnel infirmier et les pharmaciens ont collaboré à la mise en place de nouvelles pratiques fondées sur la recherche clinique et les avis d’experts. Les travaux ont porté sur la préparation, la manutention et l’administration des insulines.

Résolution de la problématique : La démarche entreprise a provoqué un grand dérangement. Pendant près de six mois, la formation, le projet pilote, l’adaptation aux changements et la mise en oeuvre des nouvelles procédures ont été des occupations au coeur de la vie quotidienne tant du personnel infirmier que de celui du département de pharmacie.

Conclusion : Après plusieurs tentatives, les objectifs de qualité et de sécurité ont été atteints. En mettant le résident en centres d’hébergement de soins de longue durée au coeur de nos préoccupations, nous trouvons un levier extraordinaire pour la réussite d’un tel projet par la collaboration interprofessionnelle.

Abstract

Objectives: In the past year, one of the priorities for the long-term care residential facilities of the Centre de santé et des services sociaux de la Vieille-Capitale was to review the use of insulin. The objectives were to increase the safety of insulin-dependent patients and to reduce insulin losses, notably those due to cold chain breaks.

Description of the problem: Insulin is commonly prescribed to decrease blood glucose. It is one of the high-alert drugs involved in medication accidents, according to a statement published by the Canadian Patient Safety Institute. The use of insulin requires precautions at every step of the medication circuit. Eager to comply with superior quality standards, nurses and pharmacists worked together to institute new practices based on clinical research and expert opinions. The work undertaken initially focused on insulin preparation, handling and administration.

Problem resolution: The approach used caused a great deal of inconvenience. For nearly six months, training, adapting to the changes and aligning the new procedures were central concerns of daily life, both for the nursing staff and the staff in the Pharmacy Department.

Conclusion: Several tries were necessary, but the quality and safety objectives are now well on track. When residents in long-term care residential facilities are at the core of our concerns, there is a great incentive to make such a project a success through interprofessional collaboration.


Mots-clés


Centres d’hébergement de soins de longue durée; diabète; gestion des risques; insuline; personnes âgées; stylos d’insuline; diabetes; elderly; insulin pens; long-term care residential facilities; risk management

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)