Comité sur la sécurité liée aux médicaments : Expériences de l’Hôpital général juif et du CHU de Sherbrooke

Serge Maltais, Jocelyne Pépin

Résumé


Résumé

Objectif : Rapporter l’expérience de comités de gestion de la sécurité liée aux médicaments de deux centres hospitaliers, l’Hôpital général juif et le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Description de la problématique : Les établissements qui seront visités par Agrément Canada à partir de janvier 2014 devront avoir mis en place un comité interdisciplinaire responsable de la gestion du système d’utilisation des médicaments, y compris l’aspect sécurité. Il existe peu de conseils dans la littérature médicale sur leur mise en oeuvre et leur fonctionnement.

Discussion : Le comité pour la révision des erreurs liées aux médicaments de l’Hôpital général juif a été formé il y a plus de 25 ans, et le comité sécurité pharmacothérapeutique du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, il y a plus de 10 ans. Leur activité principale consiste à mettre en place des solutions préventives basées sur la revue d’événements indésirables survenus dans leurs institutions respectives et sur la littérature médicale portant sur la sécurité. La composition interdisciplinaire favorise une compréhension globale du circuit du médicament et des interventions coordonnées sur le plan systémique. Les rencontres de ces comités sont des occasions d’échanges privilégiés sur la sécurité des soins et une démonstration de la priorité qui lui est accordée par l’institution.

Conclusion : Les modifications apportées aux normes de gestion des médicaments d’Agrément Canada amèneront des changements dans les institutions. Une redéfinition des responsabilités et des rôles s’impose. Pour le pharmacien, ces nouvelles dispositions peuvent servir de tremplin au développement d’une expertise en gestion du risque associé aux médicaments.

Abstract

Objective: To report the experience of drug safety management committees at two hospitals, the Jewish General Hospital and the Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Description of problem: As of January 2014, health-care facilities visited by Accreditation Canada must have established an interdisciplinary committee responsible for managing the drug utilization system, including safety. There is little advice in the medical literature on the creation and functioning of such a committee.

Discussion: The Jewish General Hospital’s Medication Error Review Committee was created over 25 years ago, the Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke’s Pharmacotherapy Safety Committee, over 10 years ago. Their main activity consists in implementing preventive solutions based on reviews of adverse events that have occurred in their respective institutions and on the medical literature on drug safety. Their interdisciplinary composition fosters an overall understanding of the medication circuit and coordinated system-wide measures. The meetings of these committees are valuable opportunities for discussing care safety and an indication of the priority given to it by the institutions.

Conclusion: The changes made to Accreditation Canada’s drug management standards will lead to changes within healthcare facilities. Roles and responsibilities need to be redefined. For the pharmacist, these new provisions may serve as a springboard for developing drug risk management expertise.


Mots-clés


comité; hôpital; médicament; programme; sécurité; committee; drug; hospital; program; safety

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)