Enquête sur l’utilisation de l’automédication auprès des professionnels de la santé du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine

Guillaume Duchesne-Côté, Hugo Schérer, Julie Rivard, Emmy Bernier, Lavina Yu, Jean-François Bussières, Ema Ferreira

Résumé


Résumé

Objectif : Évaluer comment les professionnels de la santé perçoivent l’efficacité, la sécurité et le fonctionnement du programme d’automédication en obstétrique-gynécologie post-partum au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Mise en contexte : Ce programme existe depuis 2003. Une enquête destinée aux infirmières, aux médecins et aux pharmaciens exposés à ce programme a été conçue. Il s’agissait d’un questionnaire auto-administré distribué en format papier ou à l’aide d’un logiciel de sondages en ligne.

Résultats : Le taux global de participation à l’enquête est de 59 % (n/N = 106/180). Dans l’ensemble, 97 % des personnes ayant répondu au sondage sont d’avis que la douleur des patientes est bien soulagée par la trousse d’automédication et 90 % sont d’avis que la trousse d’automédication entraîne rarement des effets indésirables pour les patientes. Vingt-trois pour cent des personnes ayant répondu à l’enquête remettent en question l’utilisation de la codéine pendant l’allaitement, la majorité allant dans ce sens étant des médecins ou pharmaciens.

Conclusion : Plus de 10 ans après sa mise en oeuvre, le programme d’automédication en obstétrique-gynécologie post-partum est apprécié des professionnels de la santé travaillant dans les unités mère-enfant du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. Le personnel considère que le programme est efficace et sûr et qu’il fonctionne bien.

Abstract

Objective: To evaluate health professionals’ perception of the efficacy, safety and functioning of the postpartum and obstetrics/gynecology self-medication program at the Centre hospitalier universitaire Sainte Justine.

Background: This program has been in existence since 2003. A self-administered survey questionnaire targeting nurses, physicians and pharmacists exposed to this program was distributed on paper or via an online survey tool.

Results: The overall participation rate in the survey was 59%. On the whole, 97% of the respondents believe that patients obtain adequate relief with the self-medication kit, and 90% believe that the kit rarely causes any adverse effects to the patients. Twenty-three percent of the respondents question the use of codeine during breastfeeding, most of them being physicians and pharmacists.

Conclusion: More than 10 years after its launch, the postpartum and obstetrics/gynecology self-medication program is appreciated by the health professionals working in the mother/child units of the Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. The staff perceived the program as being effective and safe and feel that it is functioning well.


Mots-clés


Allaitement; automédication; effets indésirables; obstétrique-gynécologie; perception; post-partum; professionnels de la santé; Adverse effects; breastfeeding; health professionals; obstetrics-gynecology; perception; postpartum; self-medication

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)