Compatibilité physique de médicaments administrés dans l’unité de soins intensifs

Eva Pérez Juan, Mònica Maqueda Palau, Sylvia Amorós Cerdá, Maria Arévalo Rubert, Bàrbara Ribas Nicolau

Résumé


Résumé

Objectif : La perfusion intraveineuse d’un nombre de médicaments supérieur au nombre d’accès veineux représente une pratique courante de l’unité de soins intensifs. Une telle pratique comporte cependant des risques, comme l’apparition d’incompatibilités médicamenteuses. Le but de cette étude est de déterminer la compatibilité des médicaments administrés en perfusion et utilisés fréquemment dans l’unité de soins intensifs, ainsi que de créer un tableau de compatibilité de ces médicaments aux concentrations utilisées dans la pratique.

Méthodologie : Une étude expérimentale in vitro a porté sur 30 médicaments sélectionnés. Les mélanges ont été examinés à 0, 15, 30, 60 et 120 minutes. L’étude des variables s’est faite par inspection visuelle (changement de couleur, nébulosité, précipitations et formation de gaz), la mesure du pH et l’absorbance spectrophotométrique à deux longueurs d’onde (450 nm pour détecter les changements de couleur et 620 nm pour détecter la turbidité et les précipitations). Les échantillons compatibles sont ceux qui n’ont présenté aucun changement physique et qui ont subi une variation de pH et de l’absorbance inférieure respectivement à 0,5 et à 0,01.

Résultats : Parmi un total de 158 mélanges doubles, 83,5 % étaient compatibles et 16,5 % étaient incompatibles. De ce dernier nombre, 14,6 % avaient changé de couleur, 13,3 % présentaient une turbidité et 8,2 % un précipité, et un seul échantillon a montré une formation de gaz.

Conclusion : Cette étude confirme la compatibilité d’un grand nombre d’associations médicamenteuses doubles. Le tableau de compatibilité est un outil d’une grande utilité qui facilite la bonne administration de perfusions médicamenteuses en continu.

Abstract

Objectives: The objective of this study was to determine the compatibility of drugs frequently administered by infusion in intensive care units and to create a table indicating the compatibility of these drugs at different concentrations used in daily practice.

Methodology: This was an in vitro experimental study in which 30 drugs were selected. Different mixtures were examined at 0, 15, 30, 60, and 120 minutes. Variables were examined as follows: visual inspection (colour change, cloudiness, precipitates, and gas formation), pH measurement, and spectrophotometric absorbance at two wavelengths, 450 nm to detect colour changes, and 620 nm to detect turbidity and precipitates. Samples were considered compatible if they exhibited a pH change of less than 0.5, a change in absorbance of less than 0.01, and no physical changes.

Results: A total of 158 two-drug mixtures were made. Of the total, 83.5% were compatible and 16.5% were incompatible. Of the latter, 14.6% exhibited a colour change, 13.3% exhibited turbidity, 8.2% exhibited a precipitate, and one sample exhibited gas formation.

Conclusions: This study confirms the compatibility of a large number of two-drug combinations. The compatibility table is a useful tool for promoting the proper administration of continuous drug infusions.


Mots-clés


compatibilité médicamenteuse; compatibilité physique; médicaments; perfusion; soins intensifs; thérapie intraveineuse; drug; drug compatibility; intensive care; intravenous therapy; perfusion; physical compatibility

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)