Application des recommandations pharmaceutiques à l’hôpital : l’expérience d’une unité de gériatrie québécoise

Pierre Molin

Résumé


Résumé

Objectif : Déterminer dans quelle proportion sont appliquées les recommandations émises par les pharmaciens à l’admission d’un patient en gériatrie au Centre hospitalier de l’Université Laval.

Méthodologie : Une analyse rétrospective des dossiers des patients ayant quitté l’unité durant les mois de juillet, d’août et de septembre 2013 visait la recherche des recommandations pharmaceutiques formulées par le pharmacien à l’admission. Ces recommandations ont été catégorisées. Puis, dans une optique de revue de la qualité de l’acte, une recherche dans les dossiers a permis la vérification de leur application durant l’hospitalisation. Pour qu’une situation soit jugée conforme à la norme, il fallait trouver une mention du respect de la recommandation. Si cette dernière n’avait pas été appliquée, une explication devait figurer dans le dossier pour justifier la non-conformité, ce qui permettait de classer la situation dans les exceptions.

Résultats : Soixante-six recommandations relatives à 30 patients ont été étudiées. Les recommandations de retirer, d’ajouter et de substituer un médicament étaient suivies respectivement dans 78 %, 47 % et 63 % des cas. Les propositions de suivi thérapeutique, d’ajustement de posologie et d’optimisation des modalités d’administration ont été appliquées dans 80 %, 64 % et 0 % des cas. Au total, 79 % des situations sont conformes à la norme, et 62 % des recommandations ont été suivies.

Conclusion : En gériatrie, au Centre hospitalier de l’Université Laval, la majorité des recommandations émises par un pharmacien à l’admission d’un patient sont appliquées. Le renforcement de la communication entre l’équipe médicale et les pharmaciens permettrait néanmoins certaines améliorations de la prise en considération et de l’application des interventions pharmaceutiques.

Abstract

Objective: To determine whether the pharmaceutical recommendations made by pharmacists were accepted by physicians for patients admitted to the geriatric unit at the Centre hospitalier de l’Université Laval.

Methodology: The medical records of patients discharged from the geriatric unit in July, August, and September 2013 were retrospectively reviewed. Pharmaceutical recommendations made by a pharmacist on admission were examined to determine whether the recommendations had been followed. For a situation to be deemed in compliance with the standard, the recommendation had to have been followed. If it had not been followed, the record was to contain an explanation justifying the action and indicating that the situation was considered an exception.

Results: Sixty-six recommendations concerning 30 patients were evaluated. Recommendations to withdraw, add, or substitute a drug had been followed in 78%, 47%, and 63% of the cases, respectively. Those concerning therapeutic monitoring, dosage adjustment, and the optimization of methods of administration had been followed in 80%, 64%, and 0% of the cases, respectively. In all, 79% of the situations were in compliance with the standard, and 62% of the recommendations were followed.

Conclusion: At the Centre hospitalier de l’Université Laval’s geriatric unit, most of the recommendations provided by a clinical pharmacist on admission are followed. Nonetheless, strengthening communication between the medical team and the pharmacists would lead to certain improvements in the application of pharmaceutical interventions.


Mots-clés


gériatrie; intervention pharmaceutique; pharmacien; recommandation; geriatrics; pharmaceutical intervention; pharmacist; recommendation

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)