ÉTUDE MELISSA-UP (étude mesurant l’impact des soins pharmaceutiques sur l’antibiothérapie utilisée dans le traitement des pneumonies)

Simon de Denus, Marie-France Beauchesne, Thuan Nguyen Trong, Anne Fillion, Lucie Blais

Résumé


Résumé

Problématique : L’utilisation inappropriée des antibiotiques dans le traitement des pneumonies peut mener à l’émergence de résistances bactériennes et à des coûts élevés.

Objectifs : L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’impact des soins pharmaceutiques sur l’utilisation des antibiotiques dans le traitement des pneumonies dans un centre hospitalier universitaire.

Méthodologie : L’impact du pharmacien décentralisé aux unités de soins sur la prescription d’antibiotiques dans le traitement des pneumonies à l’Hôpital du Sacré-Coeur a été mesuré grâce à un devis quasi expérimental pré-test et post-test avec groupe témoin.

Résultats : Au total, 101 patients ont été inclus dans l’étude (43 patients dans le groupe exposé au suivi du pharmacien et 58 patients dans le groupe témoin). La durée moyenne de l’antibiothérapie intraveineuse était plus courte de 2,3 jours dans le groupe exposé au suivi du pharmacien (p = 0,0004). La durée moyenne de l’antibiothérapie au cours de l’hospitalisation était diminuée de 1,5 jour (p = 0,04). Dans le groupe témoin, 33 % des patients n’ont pas reçu une antibiothérapie adéquate selon des critères préétablis. Les pharmaciens ont effectué un total de 24 interventions spécifiquement reliées à l’antibiothérapie, suggestions qui ont toutes été suivies par l’équipe traitante.

Conclusion : La prestation de soins pharmaceutiques favorise l’utilisation appropriée de l’antibiothérapie dans le traitement des pneumonies en établissement de santé.

Abstract

Background: Inappropriate use of antibiotics in the management of pneumonia can lead to the emergence of bacterial resistance and higher costs. The impact of pharmaceutical care for patients with pneumonia is unknown.

Objectives: To assess the impact of pharmaceutical care on the use of antibiotics for the treatment of pneumonias in a tertiary-care teaching hospital.

Methods: This was a prospective historicallycontrolled study. Patients included had a pneumonia and where initially treated with intravenous antibiotics. The intervention group included patients who received continuous pharmaceutical care and they were followed prospectively. A retrospective chart review was done to collect data for the control group (ie, patients who did not receive pharmaceutical care).

Main outcome measure: The primary outcome of this study was duration of intravenous antibiotic therapy.

Results: A total of 101 patients were included in this study (43 patients in the intervention group and 58 patients in the control group). Patients in both groups had similar baseline characteristics. The mean duration of intravenous antibiotic therapy was reduced by 2.3 days in the intervention group (p = 0.0004). The mean duration of antibiotic therapy during hospitalization was reduced by 1.5 day (p = 0.04). In the control group, 33 % of patients did not receive proper antibiotic therapy according to preestablished criteria. Overall, pharmacists made one intervention related to antibiotic therapy for every two patients, and the acceptance rate by the medical team was 100 %.

Conclusions: Pharmaceutical care improves antibiotic use for the management of pneumonia in the hospital setting.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)