Transition vers des aérosols-doseurs sans CFC : comment s’y retrouver?

Michèle Lavallée

Résumé


Résumé

Bien que les CFC soient inoffensifs pour les patients, ils peuvent appauvrir la couche d’ozone. Le retrait des CFC a donc été approuvé et est guidé par un accord international, le Protocole de Montréal relatif aux substances qui appauvrissent la couche d’ozone. Selon le calendrier prévu pour l’élimination progressive des CFC dans les médicaments, la production et l’importation de tout inhalateur à base de CFC seront interdites à compter de janvier 2005. Le HFA est un nouveau propulseur qui remplace les CFC. Bien qu’il soit sécuritaire à la fois pour les patients et pour l’environnement, certaines caractéristiques le distinguent des CFC et les utilisateurs doivent en être avisés.

Abstract

Even though CFCs are harmless to patients, they can damage the ozone layer. Withdrawal of CFCs has been approved and is guided by an international agreement, the "Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone". Based on the plan for the progressive elimination of CFC in drugs, the production and importation of CFC-propelled inhalers will be prohibited as of January 2005. HFA is a new form of propellant which will replace CFC. Although HFA is safe for both patients and the environment, some characteristics differenciate it from CFC and users have to be aware of those differences.


Mots-clés


Aérosol-doseur; inhalateur; CFC; HFA; Protocole de Montréal.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)