Est-il recommandé de faire une dose test au moment de l’administration intramusculaire du fer dextran?

Pierre-Louis Désaulniers

Résumé


Résumé

Lorsqu’un médicament couramment utilisé en pratique est retiré du marché, nous devons analyser notre arsenal thérapeutique afin de trouver une solution de rechange à ce produit. Comme ce fut le cas l’automne dernier, le fabricant du fer sorbitol (Jectofer ᴹᴰ), médicament que l’on administrait seulement par la voie intramusculaire, en a cessé la production. La solution de rechange à ce produit est le fer dextran. Plusieurs questions sont alors soulevées concernant sa sécurité en cas d’administration intramusculaire. Le présent article est inspiré de quelques questions reçues au centre d’information pharmacothérapeutique du CHUM au cours de l’automne 2002.

Abstract

When a medication used in clinical practice is taken off the market, an alternative product needs to be used. Last fall, sorbitol iron (Jectoferᵗᵐ), was discontinued. An alternative to this product is dextran iron. Several questions were raised concerning the security of administration of intramuscular dextran iron. This article presents some of the questions received at the CHUM drug information center concerning the use of dextran iron.

 


Mots-clés


Fer dextran; intramusculaire; injection; effets secondaires; anaphylaxie; posologie; anémie; dose test

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)