PARTIE 1 — Nouveautés en infarctus du myocarde

Julie Pellerin, Julie Méthot

Résumé


Résumé

Objectif : Discuter des nouveautés relatives au traitement de l’infarctus du myocarde avec élévation du segment ST. Présenter les recommandations basées sur les nouvelles lignes directrices américaines et canadiennes.

Source des données et sélection des études : Les lignes directrices américaines parues en 2004 ainsi que l’adaptation du groupe de travail canadien ont été utilisées. De plus, une recherche dans Medline couvrant la période de janvier 2000 à avril 2005 a été effectuée.

Analyse des données : La recherche est très active en ce qui concerne le traitement de l’infarctus du myocarde avec élévation du segment ST. La thérapie de reperfusion incluant l’angioplastie ou l’administration d’agent thrombolytique constitue le pilier du traitement et doit être obtenue le plus tôt possible après le début des symptômes ischémiques. Certaines études soutiennent l’administration des inhibiteurs des récepteurs de la glycoprotéine IIb/IIa combinée à la thérapie de reperfusion dans l’infarctus du myocarde avec élévation du segment ST. L’acide acétylsalicylique, les héparines, les médicaments du système rénine-angiotensine- aldostérone, les bêta-bloqueurs et la nitroglycérine font partie du traitement usuel de l’infarctus du myocarde avec élévation du segment ST. De nouvelles études viennent préciser la place du clopidogrel et de la bivalirudine chez cette population. De plus, l’instauration précoce des statines en phase aiguë d’infarctus du myocarde avec élévation du segment ST améliore le pronostic des patients.

Conclusion : Le traitement des patients avec infarctus du myocarde avec élévation du segment ST est devenu plus complexe au cours des dernières années. Il continue d’évoluer et est encore malheureusement sous-optimal. Il est primordial que le pharmacien connaisse les récentes recommandations et études publiées afin d’optimiser le traitement des patients avec un infarctus du myocarde avec élévation du segment ST.

Abstract

Objective: To discuss new therapeutic alternatives in the treatment of ST elevation myocardial infarction . To present the recent recommendations proposed by American and Canadian guidelines.

Data source and study selection: The American guidelines for the treatment of ST elevation myocardial infarction published in 2004 as well as those adapted by the Canadian working group were consulted. A Medline search spanning the period of January 2000 to April 2005 was conducted.

Data Analysis: Research with respect to the treatment of ST elevation myocardial infarction is currently expanding. Reperfusion therapy, including angioplasty or the administration of a thrombolytic agent, is the cornerstone of treatment and must be enacted as soon as possible after the onset of ischemia. Some studies support the use of platelet glycoprotein IIa/IIIb antagonists combined with reperfusion therapy in the treatment of ST elevation myocardial infarction. Acetylsalicylic acid, heparin, renin-angiotensin-aldosterone system drugs, beta-blockers as well as nitroglycerin comprise the standard treatment of ST elevation myocardial infarction. Some recent studies will further define the role of clopidogrel and bivalirudin in this patient population. In addition, early use of statins in the acute phase of ST elevation myocardial infarction improves patient prognosis.

Conclusion: The treatment of patients with ST elevation myocardial infarction has become increasingly complex in these last few years. Despite being in constant evolution, the treatment is still sub-optimal. In order to optimize the treatment of such patients, it is of primary importance that the pharmacist stays abreast of new studies and recommendations.

Key words: myocardial infarction, reperfusion, thrombolysis, angioplasty, antiplatelet agents, heparin, bivalirudin


Mots-clés


infarctus du myocarde; reperfusion; thrombolyse; angioplastie; antiplaquettaires; héparine; bivalirudine

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)