Un cas de néphropathie induite par un agent de contraste lors d’une angioplastie

Marie-Ève Doucet, Julie Méthot

Résumé


Résumé

Objectif : Présenter un cas de néphrotoxicité induite à la suite de l’administration d’un agent de contraste lors d’une procédure d’hémodynamie.

Résumé du cas : Il s’agit d’un patient âgé de 73 ans ayant dû subir une procédure d’hémodynamie avec administration d’un agent de contraste dans un contexte de syndrome coronarien aigu. Quelques jours après l’intervention, on soupçonne la présence d’une néphrotoxicité secondaire à l’agent de contraste employé pour la procédure. On observe une augmentation de la créatinine sérique se soldant par des hémodialyses à raison de trois jours par semaine.

Discussion : Une fonction rénale préalablement altérée et la prise de médicaments néphrotoxiques lors de l’utilisation d’agents de contraste comptent parmi les facteurs qui augmentent le risque d’apparition d’une néphropathie induite par un agent de contraste. Plusieurs mesures, pharmacologiques ou non, ont été étudiées afin de diminuer le risque de néphropathie induite par un agent de contraste.

Conclusion : La principale cause pouvant expliquer la néphropathie présentée par le patient est l’administration d’agents de contraste durant sa procédure d’hémodynamie. En tant que pharmaciens, nous devons nous assurer que les mesures préventives sont mises en application avant et après la procédure.

Abstract

Objective: To present a case of nephrotoxicity that was secondary to the administration of a contrast agent during a hemodynamic procedure.

Case summary: A 73-year old patient with acute coronary syndrome was administered a contrast agent in preparation for a hemodynamic procedure. A few days after the intervention, we suspected nephrotoxicity that was secondary to the use of the contrast agent. We observed a serum creatinine increase that was resolved using hemodialysis three times a week.

Discussion: Impaired renal function and the use of nephrotoxic drugs while using contrast agents account for some of the factors that increase the risk of contrast agent-induced nephropathy. Various methods, whether pharmacologic or not, have been studied in order to decrease the risk of contrast agent-induced nephropathy.

Conclusion: The main explanation for the nephropathy seen in this patient was the administration of a contrast agent during the hemodynamic procedure. Pharmacists must ensure that preventative measures are applied before and after these procedures.

Key words: nephrotoxicity; contrast agents; angioplasty; n-acetylcysteine.


Mots-clés


néphrotoxicité; agents de contraste; angioplastie; n-acétylcystéine

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)