Le bilan comparatif des médicaments dans les établissements de santé : Passer du mythe à la réalité

My-Lan Pham-Dang, Marie-Claude Poulin

Résumé


Résumé

Objectif : L’objectif de cet article est de permettre au pharmacien en établissement de santé de se familiariser avec le concept du bilan comparatif des médicaments.

Mise en contexte : Depuis que le bilan comparatif des médicaments est devenu une pratique organisationnelle requise par Agrément Canada, les professionnels de la santé s’inquiètent sérieusement quant à sa mise en oeuvre. En effet, le bilan comparatif des médicaments représente une importante initiative en matière de sécurité des patients. C’est un processus qui vise à prévenir les événements indésirables liés à la médication, résultant par exemple d’une omission, d’une duplication ou d’une défaillance dans la transcription d’un médicament, qui survient à un moment de transition au début, en cours ou à la fin d’un épisode de soins. On le fait au début de l’épisode de soins, en comparant les médicaments pris avant l’admission avec ceux qui sont prescrits à l’établissement de santé.

Conclusion : Le bilan comparatif des médicaments favorise le travail interdisciplinaire et nécessite un changement des processus en vigueur. Certes, c’est une activité qui exige beaucoup de temps et d’efforts de la part de tous, mais qui bénéficie non seulement au patient mais aussi à l’équipe de travail.

Abstract

Objective: The purpose of this article is to allow the hospital pharmacist to become familiar with the concept of medication reconciliation.

Context: Since medication reconciliation services have become required organizational practice by the Canadian accreditation council, health professionals are worried about its practical application. Indeed, medication reconciliation represents an important patient- safety initiative. It is a process that aims to prevent adverse outcomes related to medication, resulting from, among others, an omission, a duplication, or a medication transcription problem that occurs during a transition point either at the beginning, during, or at the end of a period of hospitalization. Medication reconciliation is done at the beginning of an admission, where medications taken prior to admission are compared to those prescribed in the hospital.

Conclusion: Medication reconciliation practices favour a multidisciplinary approach and require changing the current process. It is certainly an activity that demands a lot of time and effort from all parties involved, but it is an activity that benefits not only the patient but also the participating work team.

Key words: medication reconciliation; required organizational practice; risk management; quality improvement; patient safety; medication-related adverse outcome; drug-related incident; medication-related accident.


Mots-clés


bilan comparatif des médicaments; pratique organisationnelle requise; gestion des risques; amélioration de la qualité; sécurité des patients; événement indésirable lié à la médication; incident médicamenteux; accident lié à la medication

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)