Incidence de virages maniaques chez les patients bipolaires hospitalisés traités avec des antidépresseurs

Mylène Malenfant, Julie Sarrazin, Marie-Christine Boulanger, Thérèse DiPaolo

Résumé


Résumé

Objectifs : Déterminer l’incidence de virages maniaques chez les patients bipolaires hospitalisés recevant un traitement antidépresseur et décrire les caractéristiques des patients ayant fait un virage maniaque.

Méthodologie : Étude descriptive rétrospective réalisée au moyen de la revue de 100 dossiers de patients hospitalisés pour un épisode dépressif d’une maladie affective bipolaire au Centre hospitalier de l’Université Laval et traités au moyen d’antidépresseurs entre novembre 2001 et octobre 2007.

Résultats : Neuf virages maniaques ont été rapportés (9 %). La proportion de virages maniaques était plus élevée chez les patients traités au moyen de paroxétine, de venlafaxine, de citalopram ou de mirtazapine. Par contre, aucun virage maniaque n’a été rapporté avec l’utilisation des antidépresseurs tricycliques, des autres inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et du bupropion. L’incidence de virages augmentait à 30,8 % chez les patients souffrant de maladie affective bipolaire à cycles rapides (risque relatif = 8,26, [IC95 % 2,18-31,25; p = 0,016).

Conclusion : Cette étude conclut que la prise de certains antidépresseurs, tels que la paroxétine, la venlafaxine, le citalopram et la mirtazapine, est associée à une augmentation du risque de virages maniaques chez les patients bipolaires hospitalisés. Le fait de souffrir de maladie affective bipolaire à cycles rapides pourrait aussi accentuer ce risque.

Abstract

Objectives: To determine the incidence of manic episodes in hospitalized bipolar patients treated with antidepressants and to describe the characteristics of patients having had a manic episode.

Methodology: A retrospective descriptive study based on a review of 100 files of patients hospitalized for an episode of depression related to bipolar disorder at the Centre hospitalier de l’Université Laval and treated with antidepressants from November 2001 to October 2007.

Results: Nine manic episodes were reported (9%). The proportion of manic episodes was more elevated in patients treated with paroxetine, venlafaxine, citalopram, or mirtazapine. On the other hand, no manic episode was reported with the use of tricyclic antidepressants, other selective serotonin reuptake inhibitors and bupropion. Incidence of manic episodes increased by 30% in patients suffering rapidcycling bipolar disorder (relative risk = 8.26 [CI95% 2.18–31.25; p = 0.016).

Conclusion: This study suggests that taking antidepressants such as paroxetine, venlafaxine, citalopram, and mirtazapine is associated with an increased risk of manic episodes in hospitalized patients with bipolar disorder. Having rapid-cycling bipolar disorder could also increase the risk.

Key words: manic episodes; bipolar disorder; antidepressants.


Mots-clés


virages maniaques; maladie affective bipolaire; antidépresseurs

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)