Chute significative des concentrations plasmatiques d’acide valproïque à la suite de l’introduction du méropénem

Michel LeBlanc, Mélanie Gilbert

Résumé


Résumé

Objectif : Présenter un cas démontrant l’interaction entre l’acide valproïque et le méropénem et discuter des mécanismes d’action qui la sous-tendent.

Résumé du cas : Il s’agit d’une patiente âgée de 51 ans se présentant pour un status épilepticus réfractaire. L’administration de nombreux anticonvulsivants a dû être interrompue en raison d’effets indésirables importants (syndrome d’infusion au propofol et syndrome d’hypersensibilité aux anticonvulsivants). On a donc recouru à une forte dose d’acide valproïque en association avec le lévétiracétam. Au cours de l’hospitalisation, on a utilisé le méropénem en raison de son meilleur profil d’innocuité neurologique. L’introduction de cet antibiotique a fait chuter les concentrations plasmatiques d’acide valproïque de façon importante, sans conséquences directes pour la patiente.

Discussion : Dans la documentation scientifique, on rapporte plusieurs cas similaires à celui de cette patiente. Le mécanisme d’action qui explique cette interaction n’est pas complètement élucidé. Quelques hypothèses ont néanmoins été soulevées. L’échelle de probabilité des interactions médicamenteuses indique une relation probable entre la chute soudaine des concentrations plasmatiques d’acide valproïque et l’introduction du méropénem chez cette patiente.

Conclusion : Les cliniciens doivent demeurer vigilants face à cette interaction cliniquement importante. Considérant le risque de chute soudaine des concentrations plasmatiques d’acide valproïque, on devrait éviter autant que possible sa coadministration avec le méropénem.

Abstract

Objective: To present a case demonstrating the interaction between valproic acid and meropenem, and to discuss the underlying mechanisms of action.

Summary of the case: Involved is a patient aged 51 presenting with refractory status epilepticus. Administration of numerous anticonvulsants had to be stopped due to significant adverse effects. (propofol related infusion syndrome and anticonvulsant hypersensitivity syndrome).We then tried a strong dose of valproic acid in association with levetiracetam. During hospitalization, we had used meropenem because of its better neurological safety profile. Introduction of this antibiotic caused a significant drop in plasma concentrations of valproic acid, without any direct consequences for the patient.

Discussion: Several similar cases have been reported in the scientific literature. The mechanism of action underlying this interaction is not completely understood. Several hypotheses have nevertheless been suggested. The probability scale of drug interactions indicates a probable relation between the sudden drop in plasma concentrations of valproic acid and the introduction of meropenem in this patient.

Conclusion: Clinicians must remain vigilant when confronted with this clinically significant interaction. Given the risk of a sudden drop in plasma concentrations of valproic acid, its co-administration with meropenem is to be avoided as much as possible.

Key words: valproic acid; meropenem; interaction; plasma concentration; status epilepticus.


Mots-clés


acide valproïque; méropénem; interaction; concentration plasmatique; status épilepticus

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)