Description des suppléments vitaminiques et minéraux des patients ayant subi une dérivation biliopancréatique

Valérie Boissonneault, Johanne Morin, Frédéric Picard, Isabelle Giroux

Résumé


Résumé

Objectif : Décrire les doses de suppléments vitaminiques et minéraux en relation avec les valeurs de laboratoire des patients ayant subi une dérivation biliopancréatique avec commutation duodénale.

Méthodologie : Les patients ayant subi une dérivation biliopancréatique à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, entre le 1er janvier 1997 et le 15 novembre 1999, ont été inclus dans l’étude. Les données sur les valeurs de laboratoire et les suppléments ont été obtenues cinq à huit ans après l’opération à partir de la base de données colligées prospectivement et des dossiers de la clinique externe de chirurgie bariatrique de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

Résultats : La majorité des 242 patients maintiennent leurs valeurs de laboratoire à l’intérieur des normales avec la prise quotidienne moyenne d’une multivitamine, de 1000 mg de calcium élémentaire, de 66 500 UI de vitamine D2 (ergocalciférol), de 15 500 UI de vitamine A et d’environ 400 mg de sulfate ferreux. Près de 29 % de ces 242 patients présentent, sept ans après la chirurgie, une déficience en vitamine A (< 1,6 umol/l) malgré la prise quotidienne de 23 000 UI. Près de 25 % des patients ont une PTH > 100 ng/L (10-65 ng/l) malgré la prise de 92 000 UI de vitamine D2 et de 1400 mg de calcium élémentaire par jour.

Conclusion : À notre connaissance, cette étude est la première à présenter les doses de suppléments permettant de normaliser les valeurs de laboratoire chez les patients ayant subi une dérivation biliopancréatique. Malgré ces doses élevées, des déficiences persistent chez certains d’entre eux. Un suivi étroit à long terme ainsi qu’un ajustement des doses de suppléments sont nécessaires.

Abstract

Objective: To describe the doses of vitamin and mineral supplements in relation to the laboratory values of patients having undergone biliopancreatic diversion with duodenal switch.

Methods: Included in this study were patients having undergone biliopancreatic diversion between January 1, 1997 and November 15, 1999, at the Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. Data on laboratory values and supplements were obtained five to eight years after the procedure, from a database and from the files of the outpatient bariatric surgery clinic of the Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

Results: The majority of the 242 patients maintained their laboratory values within normal limits by taking a daily multivitamin along with 1000 mg of elemental calcium, 66 500 IU of vitamin D2 (ergocalciferol), 15 500 IU of vitamin A, and about 400 mg of ferrous sulphate. Seven years after surgery, approximately 29% of these 242 patients presented with a deficiency in vitamin A (< 1,6 umol/l) despite daily administration of 23 300 IU. About 25% of patients have a PTH value > 100 ng/l (10-65 ng/l) despite daily administration of 92 200 IU of vitamin D2 and 1400 mg of elemental calcium per day.

Conclusion: To our knowledge, this is the first study to discuss the doses of supplements needed to normalize laboratory values in patients having undergone biliopancreatic diversion. Despite these high doses, nutritional deficiencies persist in some of these patients. Necessary is strict long term follow- up in addition to dosing adjustment of supplements.

Key words: biliopancreatic diversion; obesity; vitamin and mineral supplements; nutritional deficiencies; absorption; hyperparathyroidism.


Mots-clés


dérivation biliopancréatique; obésité; suppléments vitaminiques et minéraux; déficiences nutritionnelles; absorption; hyperparathyroïdie

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)