Effet de la prise d’antipsychotiques atypiques sur l’intervalle QT des patients du Centre de pédopsychiatrie du Centre hospitalier universitaire de Québec

Marie-Ève Racine, Marie Christine Boulanger, Karine Desharnais, Jean-Marc Côté, Benoît Drolet

Résumé


Résumé

Objectifs : Décrire les variations de l’intervalle QTc et le suivi effectué auprès des patients du Centre de pédopsychiatrie du Centre hospitalier universitaire de Québec recevant des antipsychotiques atypiques.

Méthodologie : Étude descriptive rétrospective longitudinale réalisée au moyen de la revue de 166 dossiers médicaux de patients âgés de 18 ans au maximum, hospitalisés ou fréquentant l’hôpital de jour du Centre de pédopsychiatrie du Centre hospitalier universitaire de Québec et ayant reçu un antipsychotique atypique entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2009.

Résultats : On a mesuré en tout 236 QTc, ce qui représente 40 sujets inclus dans l’étude. La moyenne des QTc obtenue en monothérapie est de 417 ± 26 msec. Au total, 11 % des QTc ont été considérés anormaux en termes de valeur absolue et 1 % en termes de différence par rapport à la valeur initiale. Une dose élevée  d’olanzapine  (p  =  0,001)  et de  quétiapine (p = 0,0036) ainsi que la présence d’une interaction pharmacodynamique (p = 0,028) ont été associées de facon statistiquement significative à une augmentation du risque de prolongation de l’intervalle QTc.

Conclusion : La prolongation de l’intervalle QTc a été observée dans une faible proportion d’ECG mesurés sur des enfants recevant des antipsychotiques atypiques. Notre étude a permis de déterminer cer- taines associations liées à un risque de prolongation de l’intervalle QTc, telles qu’une dose élevée d’un antipsychotique, une polythérapie ainsi que la présence d’interactions médicamenteuses.

Mots-clés : antipsychotique atypique, intervalle QT, torsades de pointes, électrocardiogramme, pédiatrie


Abstract

Objective: To describe the observed variations in QTc interval and the follow-up that was done for child psychiatry patients of the Centre hospitalier universitaire de Québec receiving atypical antipsychotics.

Methods: The study had a retrospective and lon- gitudinal descriptive design and was done by re- viewing 166 medical records of patients aged at most 18 years. These patients must have been hospitalized or have attended the day hospital of the child psychiatry centre of the Centre hospitalier universitaire de Québec and have received an atypical antipsychotic between January 1, 2007 and December 31,2009.

Results: Two hundred and thirty-six QTc were measured, representing the 40 subjects included in the study. The average QTc obtained under mono- therapy was 417 ± 26 msec. In total, 11% of QTc’s were considered abnormal in terms of absolute value and 1% in terms of difference from the initial value. A high dose of olanzapine (p=0.001) and of quetiapine (p=0.0036) and the presence of a pharmacodynamic interaction (p=0.028) were asso- ciated with a statistically significant increase in the risk of QTc interval prolongation.

Conclusion: QTc interval prolongation was observed in a weak proportion of ECGs performed on children receiving atypical antipsychotics. Our study was useful in determining some associations related to the risk of QTc interval prolongation, such as high dose of an antipsychotic and the presence of drug interactions.

Key words: atypical antipsychotic, QT interval, torsades de pointes, electrocardiogram, pediatrics

 


Mots-clés


antipsychotique atypique; intervalle QT; torsades de pointes; électrocardiogramme; pédiatrie

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)