Le traitement des urgences oncologiques (3e partie) – Neutropénie fébrile, syndrome de lyse tumorale, diarrhée et vomissements réfractaires

Christine Hamel

Résumé


Résumé

Objectif : Revoir le traitement de la neutropénie fébrile, du syndrome de lyse tumorale, de la diarrhée et des vomissements réfractaires pouvant être associés à la chimiothérapie. Discuter des données probantes disponibles concernant les modalités thérapeutiques de ces urgences.

Sources des données et sélection des études : Une revue de la littérature scientifique a été effectuée avec PubMed. Des études cliniques, des revues de traitement, systématiques ou non, des méta-analyses et des lignes directrices concernant les urgences oncologiques liées à la chimiothérapie ont été consultées.

Analyse des données : Il s’agit d’une présentation et d’une analyse des lignes directrices ainsi que des résultats de méta-analyses et d’études cliniques, à répartition aléatoire ou non, concernant la neutropénie fébrile, le syndrome de lyse tumorale, la diarrhée et les vomissements réfractaires liés à la chimiothérapie. Le traitement empirique de la neutropénie fébrile consiste en l’instauration rapide d’un traitement antibiotique à large spectre. Les données probantes actuelles semblent indiquer que la majorité des patients ne bénéficieraient pas d’un traitement à l’aide de facteurs stimulant la croissance des granulocytes. Le syndrome de lyse tumorale est habituellement traité à l’aide d’hydratation vigoureuse ainsi que d’allopurinol ou de rasburicase. La diarrhée « non compliquée » peut être traitée avec du lopéramide, tandis que le traitement de la diarrhée compliquée comprend l’hydratation intraveineuse, l’octréotide et des antibiotiques. Il existe peu d’études ayant pour objet l’analyse des vomissements réfractaires induits par la chimiothérapie. Certains auteurs rapportent une relative efficacité de l’olanzapine, de l’halopéridol, de la rispéridone et des cannabinoïdes dans ce contexte clinique.

Conclusion : Le pharmacien d’établissement sera de plus en plus confronté aux urgences oncologiques. Une mise en oeuvre rapide des traitements étant primordiale lors de neutropénie fébrile, de syndrome de lyse tumorale et pour certains patients atteints de diarrhée et de vomissements réfractaires, le pharmacien a avantage à bien connaître ces pathologies et leur traitement.

Abstract

Objective: To review the treatment of febrile neutropenia, tumor lysis syndrome, diarrhea, and refractory chemotherapy-induced vomiting. To discuss the available evidence for the treatment of these emergencies.

Data sources and study selection: A review of the scientific literature was done using PubMed. Clinical studies, systematic or non-systematic treatment reviews, meta-analyses, and guidelines for oncologic emergencies related to chemotherapy were consulted.

Data analysis: Guidelines, meta-analyses results, randomized or non-randomized clinical trials for febrile neutropenia, tumor lysis syndrome, diarrhea, and refractory chemotherapy-induced vomiting are discussed and analysed. Empirical treatment of febrile neutropenia consists of timely administration of wide spectrum antibiotic therapy. Current evidence suggests that the majority of patients would not benefit from treatment with a granulocyte stimulating factor. Tumor lysis syndrome is usually treated with aggressive hydration in addition to allopurinol or rasburicase. Uncomplicated diarrhea can be treated with loperamide while the treatment of complicated diarrhea consists of intravenous hydration, octreotide, and antibiotics. Few studies exist with the objective of analysing refractory chemotherapy- induced vomiting. Some authors report clinical efficacy with olanzapine, haloperidol, risperidone, and cannabinoids.

Conclusion: The hospital pharmacist will be confronted more and more with oncologic emergencies. Given the importance of timely administration of treatment for febrile neutropenia, for tumor lysis syndrome, and for certain patients with refractory diarrhea and vomiting, the pharmacist should have a good understanding of these pathologies and their treatment.

Key words: oncologic emergencies, chemotherapy, febrile neutropenia, tumor lysis syndrome, diarrhea, refractory vomiting


Mots-clés


urgences oncologiques; chimiothérapie; neutropénie fébrile; syndrome de lyse tumorale; diarrhée; vomissements réfractaires

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)