Insuffisance rénale aiguë chez un patient adulte secondaire à une interaction possible entre la ceftriaxone et le calcium

Marie-Eve B. Dufresne, Diane Poirier

Résumé


Résumé

Objectif : Présenter un cas d’interaction possible entre la ceftriaxone et le gluconate de calcium administrés par voie intraveineuse.

Résumé du cas : Il s’agit d’un homme de 62 ans traité de façon concomitante avec de la ceftriaxone pour une pneumonie et du gluconate de calcium intraveineux pour corriger un désordre électrolytique, qui a développé une insuffisance rénale aiguë. On suspecte alors la formation d’un complexe ceftriaxone-calcium précipitant au niveau des tubules rénaux.

Discussion : À ce jour, il existe huit cas décrits de complications liées à l’administration concomitante de ceftriaxone et de calcium par voie intraveineuse, tous impliquant des nouveau-nés d’un an ou moins. En l’absence d’autre cause, deux hypothèses expliquant l’insuffisance rénale aiguë du patient ont été retenues. D’abord, il est possible que la précipitation du complexe ceftriaxone-calcium ait causé des lithiases rénales. Il n’est toutefois par exclu que l’administration de fortes doses de calcium en présence d’hyperphosphatémie ait entraîné une précipitation phosphocalcique au niveau rénal.

Conclusion : Bien qu’il n’existe aucune description de cas portant sur les conséquences cliniques de précipitation ceftriaxone-calcium chez l’adulte, le caractère non spécifique des manifestations de cette interaction laisse croire qu’elle est probablement trop rarement rapportée. Le risque de précipitation semble accru en la présence simultanée de concentrations sériques élevées de ceftriaxone et de calcium. Ainsi, le risque encouru par les patients insuffisants rénaux, déshydratés ou recevant de hautes doses de calcium et de ceftriaxone pourrait être plus grand. Dans ce contexte, il semble approprié de faire preuve de vigilance lorsqu’on entreprend l’administration concomitante de ces deux agents.

Abstract

Objective: To discuss the case of a possible interaction between intravenously administered ceftriaxone and calcium gluconate.

Case summary: A 62-year-old man developed acute renal failure (ARF) after being treated with ceftriaxone for pneumonia and with intravenous calcium gluconate to correct an electrolytic imbalance. We suspect the formation of a ceftriaxone-calcium complex that precipitated in the renal tubules.

Discussion: Eight cases of complications related to concomitant administration of ceftriaxone and intravenous calcium gluconate have been recorded, all implicating newborns aged one or less. In the absence of other causes, two hypotheses explaining the acute renal failure of this patient were agreed upon. Firstly, it is possible that precipitation of the ceftriaxone-calcium complex caused renal lithiasis. However, it cannot be excluded that the administration of high doses of calcium in the presence of hyperphosphatemia may have led to calcium phosphorus precipitation in the kidneys.

Conclusion: Although there are no case reports of the clinical consequences of calcium-ceftriaxone precipitation in adults, the nonspecific characteristics of this interaction lead us to believe that it is probably rarely reported. The risk of precipitation seems increased in the presence of elevated serum concentrations of both calcium and ceftriaxone. Thus, the risk may be higher for patients who have renal impairment or who are dehydrated or receiving high doses of calcium and ceftriaxone. In such a context, it seems appropriate to exercise caution when administering these two agents concomitantly.

Key words: ceftriaxone, calcium, precipitation, incompatibility


Mots-clés


ceftriaxone; calcium; précipitation; Incompatibilité

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)