Évaluation quantitative et qualitative des infections sur cathéter veineux central chez les nouveau-nés de moins de 1500 grammes à la naissance dans les services de réanimation et de médecine néonatales

Anne-Sophie Gaudy, Géraldine Senon, Karine Norbert, Philippe Bertrand, François Labarthe, Philippe Meunier, Eli Saliba

Résumé


Résumé

Objectifs : Déterminer le taux d’incidence des bactériémies liées aux cathéters veineux centraux chez les nouveau-nés de moins de 1500 grammes à la naissance, et tenter d’identifier les facteurs de risques.

Méthodologie : Une étude rétrospective monocentrique a été réalisée entre le 1er janvier 2009 et le 31 janvier 2010, incluant les nouveau-nés de moins de 1500 grammes à la naissance hospitalisés dans les premières 48 heures de vie dans les services de réanimation et de médecine néonatales. Pour rechercher les facteurs de risques, les tests de Student et du Khi-2, puis une régression logistique ont été utilisés.

Résultats : Cent onze nouveau-nés ont été inclus et 26 bactériémies liées aux cathéters veineux centraux diagnostiquées soit une incidence de 11,98 pour 100 cathéters veineux centraux et un taux d’incidence de 10,22 % jours-cathéter veineux central. Si l’on distingue les cathéters veineux ombilicaux des autres cathéters veineux centraux, le taux d’incidence est de 3,33 % jours-cathéter veineux ombilical et de 11,15 % jours-cathéter veineux épicutanéocave. Le faible âge gestationnel apparaît comme facteur de risque de bactériémies liées aux cathéters veineux centraux. Dans la population nécessitant la pose de cathéters veineux centraux épicutanéocaves, les facteurs de risques indépendants sont la faiblesse de l’âge gestationnel et de la durée de la présence du cathéter veineux épicutanéocave.

Conclusion : Dans l’échantillon étudié, le taux d’incidence des bactériémies liées aux cathéters veineux centraux est comparable à celle trouvée dans le réseau NEOCAT 2009 observant plusieurs services de réanimation et de médecine néonatales français.

Abstract

Objectives: To determine the rate of occurrence of bacteremias related to central venous access catheters in newborns weighing less than 1500 grams at birth. To identify risk factors.

Methods: A retrospective, single-centre study was conducted January 1, 2009–January 31, 2010. Included were newborns of less than 1500 grams at birth that were hospitalized in the first 48 hours of life under neonatal medicine and resuscitation services. To evaluate risk factors, Student T and Chi-squared tests were used, followed by logistic regression.

Results: One hundred and eleven newborns and 26 bacteremias related to central venous catheters were included, revealing an incidence of 11.98 per 100 central venous catheters and an incidence of 10.22‰ central venous catheter-days. If a distinction is made between umbilical venous catheters and other central venous catheters, the incidence is 3.33‰ umbilical venous catheter-days and 11.15‰ epicutaneo-cava venous catheter days. Early gestational age appears as a risk factor for bacteremias related to central venous catheters (p = 0.03 significant). In the population requiring epicutaneo-cava venous catheters, independent risk factors are low gestational age, and the duration of epicutaneo-cava central venous catheters (respectively p=0.001 and 0.002 significant).

Conclusion: In the study sample, the incidence of bacteremias related to central venous catheters is comparable to the incidence found on the NEOCAT 2009 network observing several French neonatal medicine and resuscitation services.

Key words: newborn, bacteremia, central venous catheter


Mots-clés


nouveau-né; bactériémie; cathéter veineux Central

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)