Un cas de papillomatose respiratoire récurrente

Maude Beauchamp-Vien, Annie Brisebois-Boyer

Résumé


Résumé

Objectifs : Décrire un cas clinique de papillomatose respiratoire récurrente et discuter des modalités thérapeutiques adjuvantes à la chirurgie ayant été étudiées dans cette indication.

Résumé du cas : Le cas présenté est celui d’un jeune homme ayant reçu un diagnostic de papillomatose respiratoire récurrente à l’âge de 7 ans. Malgré l’utilisation d’interféron-alpha, une progression ayant affecté le parenchyme pulmonaire a été notée à l’âge de 24 ans. Une réponse partielle a ensuite été objectivée avec l’utilisation de cidofovir intraveineux et en nébulisation. Plusieurs complications associées à la maladie et aux différents traitements sont survenues.

Discussion : La papillomatose respiratoire récurrente est une infection chronique causée par le virus du papillome humain et caractérisée par l’apparition d’excroissances sur les voies respiratoires. Les lésions disséminées ou à évolution rapide font l’objet de différents traitements en combinaison avec la chirurgie. Le cidofovir est l’agent le plus utilisé, malgré des données contradictoires quant à son efficacité. L’interféron-alpha est progressivement délaissé à cause de son profil d’innocuité désavantageux. Le célécoxib, l’indole-3-carbinol, l’acyclovir, le ribavirin, les rétinoïdes et les anti-acides ont été employés dans de petites séries de cas. La prévention du virus du papillome humain par la vaccination représente une avenue thérapeutique intéressante pour le futur.

Conclusion : Les études s’étant penchées sur l’efficacité des différents traitements adjuvants de la papillomatose respiratoire récurrente se limitent pour la plupart à des rapports ou à des séries de cas. Le cidofovir demeure l’option thérapeutique la plus citée.

Abstract

Objective: To describe a clinical case of recurrent respiratory papillomatosis and to discuss the adjuvant treatment strategies that have been studied for this indication.

Case summary: The case presented is that of a young man with a diagnosis of recurrent respiratory papillomatosis at the age of 7 years. Despite the use of interferon-alpha, progression was observed when the pulmonary parenchyma was affected at the age of 24 years. A partial response was then observed after using intravenous and nebulized cidofovir. Many complications related to the disease and to the different treatments were observed.

Discussion: Recurrent respiratory papillomatosis is a chronic infection characterized by the growth of tumors in the respiratory tract caused by the human papilloma virus. Disseminated or rapidly evolving lesions can be treated in various ways in combination with surgery. Cidofovir is most often used, despite contradicting data with regard to its efficacy. Due to the many side effects of interferon-alpha, it is progressively less used. Celecoxib, indole-3-carbinol, acyclovir, ribavirin, retinoids and antacids have been used in some case-series. In the future, vaccination against human papilloma virus represents an interesting therapeutic option.

Conclusion: Studies regarding the efficacy of various adjuvant treatments are limited mostly to case reports or case series. Cidofovir remains the most frequently cited therapeutic option.

Key words: Cidofovir, human papilloma virus, interferon-alpha, papilloma, recurrent respiratory papillomatosis


Mots-clés


Cidofovir; interféron-alpha; papillomatose respiratoire récurrente; papillome; virus du papillome humain

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)