Portrait de la population gériatrique et médicaments problématiques chez cette clientèle

Lise Grenier-Gosselin

Résumé


Résumé

Objectif : Établir un portrait de la population âgée au regard de l’utilisation des médicaments. Détailler le plus clairement possible les médicaments problématiques et les problèmes liés aux médicaments en gériatrie.

Sources de données : Une recherche des statistiques a été réalisée dans les bases de données du bureau de la statistique du Québec pour l’année 2007 et de la Régie de l’assurance maladie du Québec pour l’année 2006. De plus, une revue de la littérature médicale à l’aide de PubMed a été effectuée depuis les années 2000.

Analyse des données : Le nombre de personnes âgées croît d’année en année. L’utilisation de multiples médicaments augmente avec l’âge. Bien traiter les maladies sans porter préjudice à la personne âgée est un équilibre difficile à atteindre pour les professionnels de la santé. Ce texte traite de la polypharmacie, des médicaments inappropriés et de la sous-utilisation médicamenteuse.

Conclusion : Est-il possible que l’omission de prescrire un médicament indiqué, le manque de suivi régulier des dossiers pharmacologiques des personnes âgées fragiles, l’absence de renseignements sur la connaissance que le sujet âgé a de sa maladie et des choix de traitement qu’il exprime, la rupture dans la continuité des soins, une formation insuffisante en gériatrie soient des problèmes liés à la prescription médicamenteuse bien plus prévalents que l’usage d’un médicament inapproprié ?

 


Mots-clés


polypharmacie; médicaments inappropriés; médicaments et personnes âgées; effets indésirables des médicaments et personnes âgées

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)