La pharmacie hospitalière en Belgique : fonction et évolution

Léon Wilmotte

Résumé


Résumé

Objectif : Cet article abordera successivement le contenu des normes à respecter par les officines hospitalières, l’agrément du pharmacien hospitalier, qui constitue l’accès à la profession, la formation universitaire, qui mène à l’obtention de cet agrément, et l’évolution du contenu de la profession et des études qui l’y préparent.

Mise en contexte : Si quelques institutions hospitalières importantes, essentiellement publiques et universitaires, s’étaient déjà dotées d’une officine hospitalière dès le début des années 50, la présence d’un pharmacien dans chaque hôpital en Belgique ne fut exigée qu’à partir de 1978. Au cours de ces 30 années, les exigences normatives devinrent de plus en plus précises et nombreuses.

Conclusion : La pharmacie hospitalière belge est passée progressivement de l’approvisionnement global en médicaments des armoires d’unités de soins à la dispensation nominative et individualisée au patient dans chaque hôpital sur la base d’une prescription médicale. L’arrivée des pharmaciens au chevet du patient représente la prochaine étape dans le développement des soins pharmaceutiques.

 


Mots-clés


Belgique; officine hospitalière; pharmacie hospitalière belge

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)