Maternité et pratique de la pharmacie : cadre juridique, programme et enjeux

Jean-François Bussières, Alexia Janes, Céline Poupeau, Iciar Piaget, René-Claude Bernier, Suzanne Atkinson

Résumé


Résumé

Objectif : L’objectif principal est de présenter le programme « Pour une maternité sans danger » qui assure une réaffectation ou un retrait préventif du travail des travailleuses enceintes ou qui allaitent, ainsi que la mise en oeuvre de ce programme en pharmacie hospitalière.

Description de la problématique : Un examen de la documentation scientifique a été réalisé avec les termes suivants : maternité, congé de maternité, employées enceintes, santé et sécurité au travail, maternity, maternity leave, pregnant employee et occupational safety and health. Les références pertinentes ont été relevées sur Google, Google Scholar et PubMed. Cet état des lieux du programme a servi de base de réflexion pour son application en pharmacie.

Résolution de la problématique : En 2014, la Direction de la santé publique de Montréal a reçu 9 490 demandes d’étude de dossier, dont 0,4 % issues du milieu pharmaceutique. Selon l’étude de poste standardisée, des mesures de prévention étaient nécessaires et pouvaient mener à une réaffectation pour 4 des 5 catégories de risque, à savoir le risque ergonomique, physique, chimique ou biologique (aucune recommandation n’était émise pour la catégorie psychosociale). En pharmacie, nous avons considéré qu’une majorité des travailleuses pouvait être réaffectée sans qu’un retrait préventif soit requis, en raison de la diversité du travail. Douze recommandations sont proposées, telles qu’une réaffectation hors de la zone de préparation de médicaments dangereux ou le maintien à la prestation de soins en clinique si des mesures de protection sont prises.

Conclusion : Le personnel de pharmacie a relativement peu recours au programme de retrait préventif du travail. Les nombreuses possibilités de réaffectation en pharmacie hospitalière peuvent expliquer ce constat. Chaque département de pharmacie devrait se doter d’une politique de réaffectation pour les travailleuses enceintes ou qui allaitent.

Abstract

Objective: The primary objective is to present the Pour une maternité sans danger (Safe Maternity) program, which provides for the reassignment and/or preventative withdrawal of pregnant workers, and its application in hospital pharmacies.

Problem description: A literature review was conducted with the following terms: maternity, maternity leave, pregnant employee and occupational safety and health. The relevant references were identified via Google, Google Scholar and PubMed. This review of the program served as a basis for reflection on its application in pharmacies.

Problem resolution: In 2014, the Montreal Public Health Department received 9,490 requests pertaining to the program, 0.4% of which were from the pharmaceutical sector. According to the standardized job analysis, preventive measures were necessary and could lead to a reassignment in four of the five risk categories, i.e., ergonomic, physical, chemical and biological (no recommendation for the psychosocial category). We found that most pregnant pharmacy employees could be reassigned. Preventative withdrawal was not necessary due to the diversity of the work. Twelve recommendations are proposed, such as a reassignment outside the hazardous drug preparation area and maintaining offers of clinical care if protective measures are taken.

Conclusion: Pharmacy staff seldom use the preventive withdrawal program. This can be explained by the numerous reassignment options in hospital pharmacies. Each pharmacy department should adopt a reassignment policy.


Mots-clés


Maternité; programme de maternité sans danger; réaffectation; retrait préventif; Maternity; preventive withdrawal; reassignment; safe maternity program

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)