Intérêt du processus d’application des connaissances dans la pratique pharmaceutique

Apolline Adé, Denis Lebel, Maxime Thibault, Jean-François Bussières

Résumé


Résumé

Objectif : Établir un état des lieux du processus de mise en application des connaissances et discuter de son intérêt en pharmacie. L’application des connaissances est un processus dynamique visant à favoriser l’utilisation des connaissances issues de la recherche dans la vie réelle, portant sur l’amélioration de la qualité et de l’efficacité des soins.

Méthode : Une recherche documentaire a été réalisée dans PubmedMD depuis la création de la base jusqu’au 1er janvier 2017 et dans la littérature grise à partir des termes : knowledge transfer, knowledge translation, transfert de connaissances. La création d’une carte heuristique a guidé notre réflexion.

Résultats : Il n’existe pas de définition ou de modèle d’application des connaissances, spécifique à la pharmacie malgré les nombreuses possibilités existantes (par exemple, dans le cadre du comité des médicaments, de l’éducation thérapeutique, de l’évaluation des pratiques, etc.). Les cadres conceptuels ont évolué d’un modèle unidirectionnel à un modèle bidirectionnel qui favorise davantage les échanges. La définition et le modèle d’application des connaissances dans la pratique pharmaceutique développés comportent quatre étapes : analyse du contexte, synthèse des données probantes, dissémination des connaissances vers un patient ou un professionnel de la santé et évaluation de l’intervention. Le pharmacien peut être producteur, courtier et utilisateur de connaissances, selon le contexte.

Conclusion : L’application des connaissances est un processus itératif, interactif et indissociable de l’activité du pharmacien. Les propositions de définition et de modèle adaptés à la pratique pharmaceutique devraient faciliter la compréhension du processus, encourager la recherche et promouvoir le développement d’interventions de la part des pharmaciens.

Abstract

Objective: To provide an overview of the knowledge translation process and to discuss its relevance in pharmacy. Knowledge translation is a dynamic process aimed at fostering the use, in real life, of knowledge generated by research on improving the quality and effectiveness of care.

Method: A literature search was conducted in PubMed™ from its inception to January 1, 2017, as well as in the grey literature, using the following terms: knowledge transfer, knowledge translation, transfert de connaissances. The creation of a mind map guided our thinking.

Results: There is no definition or model of knowledge translation specific to pharmacy, despite the numerous existing possibilities (e.g., in the context of a pharmacology committee, therapeutic education, practice evaluation, etc.). Conceptual frameworks have evolved from a unidirectional model to a bidirectional one that fosters greater discussion. The definition and model of knowledge translation in pharmaceutical practice that were developed involve four steps: context analysis, evidence synthesis, knowledge dissemination to a patient or health professional, and intervention evaluation. The pharmacist can be a knowledge producer, broker or user, depending on the context.

Conclusion: Knowledge translation is an iterative and interactive process that is inseparable from the pharmacist’s activities. The proposed definition and model adapted to pharmaceutical practice should make the process easier to understand, encourage research and promote the development of pharmacist-initiated interventions.

 


Texte intégral :

PDF Annexe HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)