La substitution de la gentamicine par la tobramycine en contexte de pénurie : évaluation de l’impact sur la résistance bactérienne

Camille Dufort-Rouleau, Alex Carignan, Bianca Beloin-Jubinville, Audrey-Anne Longpré, Jocelyn Dion, Lorraine Legeleux, Mélanie Gilbert

Résumé


Objectif : Décrire les effets de la substitution de la gentamicine par la tobramycine sur le développement de résistance bactérienne pour lutter contre différentes entérobactéries et le Pseudomonas aeruginosa.

Mise en contexte : La pénurie de gentamicine de septembre 2014 à juin 2016 a entraîné sa substitution par la tobramycine pour tous les patients à partir de l’âge d’un an, excepté lors d’une utilisation synergique pour le traitement des endocardites, de la tularémie et de la brucellose au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, installations Hôpital Fleurimont et Hôtel-Dieu.

Résultats : Le nombre d’isolats bactériens à Gram négatif pour la période précédant la pénurie (P1) est de 169 comparativement à 287 pour celle suivant la pénurie (P2). Lors de l’analyse par microorganisme, on ne note aucun changement statistiquement significatif de la sensibilité à la gentamicine et à la tobramycine entre les deux périodes.

Conclusion : Tant les entérobactéries que le Pseudomonas aeruginosa ne semblent pas augmenter leur résistance aux deux antibiotiques mentionnés ci-après lors du remplacement de la gentamicine par la tobramycine pendant 24 mois.

Abstract

Objective: To describe the impact of substituting gentamicin with tobramycin on the development of bacterial resistance to fight different enterobacteria and Pseudomonas aeruginosa.

Background: Shortage of gentamicin from September 2014 to June 2016 resulted in it being substituted for tobramycin for all patients from the age of one year, except when used synergistically for the treatment of endocarditis, tularemia and brucellosis at the Hôpital Fleurimont and the Hôpital Hôtel-Dieu of the Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie - Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Results: The number of Gram-negative bacterial isolates for the period before the shortage (P1) was 169 compared to 287 for the period after the shortage (P2). The analysis by microorganism did not show a statistically significant change in susceptibility to gentamicin or tobramycin between the two periods.

Conclusion: When gentamicin was substituted with tobramycin for 24 months, there did not appear to be any increased resistance to these two antibiotics by either enterobacteria or Pseudomonas aeruginosa.


Mots-clés


Gentamicine; néphrotoxicité; ototoxicité; résistance bactérienne; tobramycine; Bacterial resistance; gentamicin; nephrotoxicity; ototoxicity; tobramycin

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)