Développement de préparations magistrales d’acide tranexamique et de thrombine alpha pour le traitement topique de l’épistaxis et d’autres saignements superficiels

Isabelle St-Jean, Christyan Bonilla Bautista, Georges-Étienne Rivard, Jean-Marc Forest, Grégoire Leclair

Résumé


Résumé

Objectif : Il existe quatre préparations magistrales d’acide tranexamique, dont trois avec ce seul ingrédient et une combinée à la thrombine alpha pour le traitement oral, nasal et topique de saignements superficiels, comme l’épistaxis. L’évaluation de ces formulations a porté sur leur stabilité ainsi que leur utilisation.

Méthode : Trois des quatre préparations sont des hydrogels contenant de l’acide tranexamique en combinaison ou non avec la thrombine alpha et la quatrième est une suspension d’acide tranexamique. L’évaluation de la stabilité des formulations porta sur 90 jours. Les investigateurs ont mesuré la concentration en acide tranexamique et évalué l’activité de la thrombine alpha en fonction du temps de thrombine. Ils ont également réalisé une revue d’utilisation de ces préparations au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Résultats : Les préparations d’acide tranexamique seul sont demeurées stables pendant au moins 90 jours entreposées à 22 °C. La préparation contenant la thrombine alpha est demeurée stable sept jours à 22 °C et 90 jours à 5 °C ainsi qu’à -20 °C. La revue d’utilisation a révélé une préférence à l’utilisation de la suspension par voie orale quand les comprimés d’acide tranexamique ne peuvent donner la dose requise pour contrôler les saignements superficiels ou encore lors de problèmes de déglutition. Les hydrogels se sont montrés efficaces dans 91 % des dossiers étudiés.

Conclusion : Les formulations topiques ont été efficaces dans la majorité des traitements des saignements, dont l’épistaxis. De plus, la stabilité des formulations permet leur préparation et leur entreposage pour une utilisation au besoin.

Abstract

Objective: There are four compounded preparations of tranexamic acid, three with this ingredient alone and one with this ingredient in combination with alpha-thrombin, for the oral, nasal or topical treatment of superficial bleeding, such as epistaxis. These formulations were evaluated with regard to their stability and use.

Method: Three of the four preparations are hydrogels containing tranexamic acid with or without alpha-thrombin, the fourth being a tranexamic acid suspension. The stability of these formulations was evaluated over a 90-day period. The investigators measured the tranexamic acid concentration and evaluated alpha-thrombin activity as a function of the thrombin time. They also conducted a utilization review of these preparations at the Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Results: The preparations containing tranexamic acid alone remained stable for at least 90 days when stored at 22 °C. The preparation containing alpha-thrombin remained stable for 7 days at 22 °C and for 90 days both at 5 °C and -20 °C. The utilization review revealed a preference for using the oral suspension when tranexamic acid tablets cannot provide the dose required to control superficial bleeding or in patients with swallowing problems. The hydrogels were found to have been effective in 91 % of the charts examined.

Conclusion: The topical formulations were effective in most of the instances of treating bleeding, including epistaxis. Furthermore, the stability of the formulations permits their preparation and storage for as-needed use.


Mots-clés


Acide tranexamique; épistaxis; hématologie; préparation magistrale; thrombine alpha; Alpha-thrombin; compounded preparation; epistaxis; hematology; tranexamic acid

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)