Uniformisation des listes d’abréviations interdites et des médicaments de niveau d’alerte élevé dans un centre intégré universitaire de santé et de services sociaux

Christine Hamel, Serge Maltais

Résumé


Résumé

Objectif : Décrire l’élaboration de listes fusionnées des abréviations interdites et des médicaments de niveau d’alerte élevé dans un centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS de l’Estrie-CHUS).

Description de la problématique : La fusion d’établissements de santé depuis 2015 oblige l’uniformisation et la révision de plusieurs outils, protocoles et ordonnances collectives. La liste des abréviations interdites et de médicaments de niveau d’alerte élevé est un outil primordial pour assurer aux patients une prestation de soins sécuritaires.

Résolution de la problématique : Une analyse préliminaire, puis des discussions en plus grand groupe au sein d’un comité de pharmacologie ont permis d’élaborer une liste uniformisée d’abréviations interdites et de médicaments de niveau d’alerte élevé au CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Les listes finales représentent un équilibre entre une inclusion exhaustive et une facilité d’utilisation et d’application dans toutes les installations de l’établissement.

Conclusion : L’uniformisation de ces listes nous permet de créer des outils centralisés pouvant être utilisés par tous, plutôt que de dupliquer le travail dans chaque installation. L’harmonisation de la liste des médicaments de niveau d’alerte élevé implique d’adapter au besoin les stratégies de gestion des risques avec ces abréviations et ce groupe de médicaments et de l’appliquer à l’ensemble de l’établissement.

Abstract

Objective: To describe the development of merged lists of prohibited abbreviations and high-alert drugs in an integrated university health and social services centre (CIUSSS de l’Estrie-CHUS).

Problem description: The merger of health-care facilites since 2015 requires the standardization and review of several tools, protocols and collective prescriptions. The list of prohibited abbreviations and high-alert drugs is an essential tool for ensuring safe patient care.

Problem resolution: A preliminary analysis and subsequent larger-group discussions within a pharmacy and therapeutics committee led to the development of a standardized list of prohibited abbreviations and high-alert drugs at the CIUSSS de l’Estrie-CHUS. The final lists represent a balance between comprehensive inclusion and ease of use and application at all of the CIUSSS’s facilities.

Conclusion: The standardization of these lists is enabling us to create centralized tools that everyone can use, rather than duplicating work at each facility. Harmonizing the list of high-alert drugs involves adapting, as necessary, the strategies for managing the risks associated with these abbreviations and this group of drugs and using it throughout the institution.


Mots-clés


Abréviation interdite; harmonisation; médicament de niveau d’alerte élevé; Harmonization; high-alert drug; prohibited abbreviation

Texte intégral :

PDF Annexe HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)