Perception de la pharmacogénomique par les pharmaciens hospitaliers, les internes et les résidents en pharmacie français et québécois

Maud Harry, Denis Lebel, Simon de Denus, Natalie Letarte, Annie Lavoie, Géraldine Marquot, Jean-François Bussières

Résumé


Objectif : L’objectif principal de cette étude vise à comparer la perception qu’ont de la pharmacogénomique les pharmaciens hospitaliers, internes et résidents en pharmacie hospitalière français à celle de leurs homologues québécois.

Mise en contexte : L’année 2003 marque la fin du séquençage du génome humain dans le cadre d’un travail concerté sur le plan international. Cette avancée scientifique incroyable ouvre notamment la porte à la pharmacogénomique et à son utilisation en pratique pharmaceutique. On connaît peu les attentes des pharmaciens hospitaliers, des internes et des résidents français et québécois.

Résultats : Un total de 285 pharmaciens hospitaliers, internes et résidents en pharmacie français et québécois ont répondu à un sondage. Les données de 278 répondants ont été analysées, soit 106 répondants en France (taux de réponse de 24,7 %, 106/429) et 172 répondants au Québec (taux de réponse de 33 %, 172/521). Une proportion limitée de répondants a reçu de la formation en pharmacogénomique (36,3 % en France et 29,5 % au Québec) et a donc été exposée à des résultats de tests pharmacogénomiques dans la pratique (31,4 % et 33,7 %). Toutefois, les répondants pensent que le développement de la pharmacogénomique permettra aux pharmaciens hospitaliers de participer davantage à la prise en charge du patient (79,4 % en France et 87,6 % au Québec).

Conclusion : Il existe peu de différence entre la perception qu’ont de la pharmacogénomique les pharmaciens hospitaliers, les internes et les résidents en pharmacie français et québécois. Ils pensent tous que la pharmacogénomique est appelée à prendre une place croissante dans leur pratique. Ils ont néanmoins exprimé des attentes et des appréhensions auxquelles il est possible de répondre par une formation adéquate, des lignes directrices claires et des balises de remboursement.

Abstract

Objective: The main objective of this study is to compare the perception of pharmacogenomics of French hospital pharmacists and hospital pharmacy interns and residents and their Quebec counterparts.

Background: The year 2003 marked the conclusion of the sequencing of the human genome as part of a concerted, international effort. This incredible scientific breakthrough has opened the door to pharmacogenomics and its use in pharmaceutical practice. Little is known about the expectations of French and Quebec hospital pharmacists and pharmacy interns and residents.

Results: A total of 285 French and Quebec hospital pharmacists and pharmacy interns and residents responded to a survey. The data from 278 respondents were analyzed: 106 respondents in France (24.7% response rate, 106/429) and 172 respondents in Quebec (33% response rate, 172/521). A modest proportion of respondents had received pharmacogenomics training (36.3% in France and 29.5% in Quebec) and therefore had exposure to pharmacogenomics test results in practice (31.4% and 33.7%). However, the respondents felt that the development of pharmacogenomics will enable hospital pharmacists to be more involved in the management of patients (79.4% in France and 87.6% in Quebec).

Conclusion: There is little difference in the perception of pharmacogenomics among hospital pharmacists and pharmacy interns and residents in France and Quebec. All of them believe that pharmacogenomics will play a growing role in their practice. Nevertheless, they expressed certain expectations and apprehensions, which can be addressed through adequate training, clear guidelines and coverage parameters.


Mots-clés


France; internes; perceptions; pharmaciens; pharmacogénétique; pharmacogénomique; Québec; résidents; France; interns; perceptions; pharmacists; pharmacogenetics; pharmacogenomics; Quebec; residents

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)