Intoxication à la digoxine

Annie Dubuc

Résumé


Résumé

Malgré notre grande familiarité avec la digoxine, son utilisation demande toujours une attention particulière car elle possède un index thérapeutique étroit. L’intoxication à la digoxine se manifeste par des   anomalies à l’électrocardiogramme (ECG) pouvant mener à des arythmies potentiellement mortelles et par différents signes et symptômes non spécifiques. Le traitement à employer reposera sur le degré de risque du patient. Le traitement associé aux situations à faible risque se résumera en un arrêt temporaire de la digoxine, un ECG, un suivi et des suppléments électrolytiques au besoin. L’administration d’agents tels que la phénytoïne, la lidocaïne, l’atropine et/ou l’installation d’un stimulateur cardiaque peut s’avérer nécessaire en présence de dysrythmies significatives. Enfin, l’administration de Digibind® (fragments d’anticorps spécifiques de la digoxine) est indiquée dans les cas où les autres modes de traitement anticipés ou utilisés s’avèrent inadéquats et pour le traitement d’arythmies pouvant être mortelles. Par contre, puisque le coût d’un traitement au Digibind® est très élevé, son utilisation doit être justifiée.

Abstract

Despite being very familiar with digoxin, its use always asks for particular attention because of its narrow therapeutic index. Digoxin intoxication shows itself in electrocardiogram (ECG) abnormalities that can lead to arrhythmia potentially fatal and in different signs and symptoms that are not specific. The treatment is based on the patient risk level. Treatment associated to low risk situations will include temporary suspension of digoxin, ECG, follow-up and electrolytic supplements if necessary. The administration of agents such as phenytoin, lidocaine, atropine and/or the installation of a pacemaker can proved to be necessary in the presence of significant dysrythmia. Finally, the administration of Digibind® (antibody fragments specific for digoxin) is indicated in cases where other advance or used treatments proved to be inappropriate and for the treatment of arrhythmia potentially fatal. However, since the cost of a Digibind® treatment is very expensive, its use must be justified.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)