Thiamine : comment l’utiliser dans la prévention et le traitement de l’encéphalopathie de Wernicke?

Noha Bestawros

Résumé


Résumé

La thiamine est indiquée dans la prévention et le traitement de l’encéphalopathie de Wernicke. Elle est utilisée à cet effet depuis plusieurs années déjà. Mais connaît-on vraiment la dose, la voie ainsi que la durée d’administration optimales recommandées lorsqu’un patient se présente avec des facteurs de risque ou des symptômes suggérant une encéphalopathie de Wernicke? En juillet 2003, le CMDP du CHUM a émis des directives malgré l’absence de lignes directrices claires dans la littérature. Ce texte vise à faire le point dans le contexte actuel des choses.


Mots-clés


Thiamine; vitamine B1; encéphalopathie; psychose; Wernicke; Korsakoff; prévention; traitement

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)