Observance du traitement antirétroviral chez des femmes enceintes atteintes du VIH avant et après un conseil pharmaceutique

Pierre-Hugues Aubin, Karine Cloutier, Françoise Dubé, Ema Ferreira, Jean-François Bussières, Denis Lebel, Anick Bérard

Résumé


Résumé

Objectif : Décrire et évaluer l’impact d’une intervention pharmaceutique sur l’observance thérapeutique de femmes enceintes atteintes du virus d’immunodéficience humaine sous traitement antirétroviral.

Méthodologie : Étude pilote portant sur des femmes enceintes atteintes du virus d’immunodéficience humaine, suivies à la clinique externe du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de novembre 2004 à mai 2005. Lors du suivi mensuel, deux interventions du pharmacien avaient été planifiées, à deux mois d’intervalle. L’observance a été mesurée à l’aide de trois outils : un questionnaire, le décompte des comprimés et l’historique des renouvellements.

Résultats : Le taux moyen de patientes observantes est passé de 75 % (n = 8) à 63 % (n = 8) selon le questionnaire, il est passé de 85 % (n =16 flacons de médicaments) à 97 % (n = 13 flacons de médicaments) selon le décompte des comprimés, alors qu’il est demeuré inchangé avec l’historique des renouvellements. Le taux d’observance est passé de 69 % à 100 % selon le décompte des comprimés et de 72 % (n = 18) à 83 % (n = 18) pour l’historique des renouvellements.

Conclusion : Cette étude pilote illustre une intervention pharmaceutique et l’utilisation de trois outils de mesure de l’observance chez des femmes enceintes atteintes du virus d’immunodéficience humaine.

Abstract

Purpose: To describe and evaluate the impact of a pharmaceutical intervention on patient compliance in pregnant women with human immunodeficiency virus being treated with antiretrovirals.

Methods: A pilot study on pregnant women with human immunodeficiency virus at the outpatient clinic of the Hôpital Sainte-Justine University Health Centre was conducted from November of 2004 to May of 2005. During the monthly follow-up of these patients, two pharmaceutical interventions were planned, two months apart. Compliance was evaluated using three tools: a questionnaire, pill count, and patient renewal history.

Results: The average rate of compliant patients went from 75% (n=8) to 63% (n=8) according to the questionnaire; from 85% (n=16 vials of medication) to 97% (n=13 vials of medication) according to pill counts; but remained unchanged according to the patient renewal history. Compliance rates went from 69% to 100% according to pill counts, and from 72% (n=18) to 83% (n=18) according to patient renewal history.

Conclusion: This pilot study demonstrates a pharmaceutical intervention and the use of three tools to measure patient compliance in pregnant women with human immunodeficiency virus. Key words: antiretrovirals, human immunodeficiency virus, acquired immunodeficiency syndrome, pregnancy, compliance.


Mots-clés


antirétroviraux; virus d’immunodéficience humaine; syndrome d’immunodéficience acquise; grossesse; observance

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)