Hallucinations secondaires au voriconazole chez un adolescent : pertinence du suivi pharmacocinétique

Roxane Therrien, Antoine Robelet, Anne-Laure Lapeyraque, Yves Théorêt, Maya Krajinovic, Philippe Ovetchkine

Résumé


Résumé

Objectif : Décrire le cas d’un adolescent qui a développé une toxicité au voriconazole intraveineux alors qu’il présentait de nombreux facteurs pouvant en influencer la pharmacocinétique.

Résumé du cas : Il s’agit d’un patient de 17 ans suivi après une greffe de moelle osseuse, hémodialysé trois fois par semaine, traité au voriconazole intraveineux pour une infection fongique pulmonaire qui a développé des troubles visuels et des hallucinations. Les concentrations plasmatiques de voriconazole chez ce patient étaient alors anormalement élevées. Aucune interaction médicamenteuse ne pouvait expliquer des valeurs aussi élevées. Un génotypage du CYP2C19 a révélé que le patient possédait le CYP2C19 (681G >A) responsable d’un phénotype de métaboliseur lent hétérozygote.

Discussion : L’association entre les effets indésirables subis par le patient et le voriconazole est probable. Les données probantes sur ce sujet, le lien temporel et l’exclusion des autres causes possibles parlent en faveur de cette association.

Conclusion : Ce cas démontre la nécessité de faire le suivi des dosages de voriconazole et l’importance de la pharmacologie dans les soins directs dispensés aux patients.

Abstract

Objective: To describe the case of an adolescent that developed toxicity to the use of intravenous voriconazole.

Case summary: A 17-year old patient with post stem cell transplant, on hemodialysis three times a week, was treated with intravenous voriconazole for a fungal infection in the lungs. He developed visual disturbances and hallucinations. Plasma drug levels of voriconazole were reported to be high. No drug interaction could explain these elevated values. Genotyping of CYP2C19 revealed that the patient was a heterozygous slow metabolizer, as a result of having CYP2C19 (681G>A).

Discussion: There is an association between the adverse effects experienced by the patient and the administration of voriconazole. The temporal link and the exclusion of other likely causes favour this association.

Conclusion: This case demonstrates the necessity of monitoring voriconazole levels and the importance of collaboration with clinical pharmacologists.

Key words: Adverse effects, cytochrome, drug levels, hallucinations, hemodialysis, pharmacokinetics, polymorphism, slow metabolizer, toxicity, visual disturbances, voriconazole.


Mots-clés


CYP2C19; dosages; effets indésirables; hallucinations; hémodialyse; métaboliseur lent; pharmacocinétique; polymorphisme; toxicité; troubles visuels; voriconazole

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)