État de la recherche en pharmacie d’établissement de santé au Québec

Nathalie Marceau, Charlie Li Lamoureux, Jean-François Cabot, Viviane To, Jean-Philippe Adam

Résumé


Résumé

Objectif : Peu de données sont disponibles sur la participation des pharmaciens d’établissement à la recherche clinique, à la recherche évaluative et au service pharmaceutique de soutien à la recherche. Le but de cet article est de décrire l’état actuel de la recherche en pharmacie d’établissement au Québec.

Méthode : Un questionnaire en ligne comportant 41 questions a été envoyé aux chefs des 30 départements de pharmacie du Québec entre octobre et décembre 2016 afin d’analyser l’état de la situation.

Résultats : Au total, 22 (73,3 %) départements de pharmacie ont rempli le questionnaire. Parmi ceux-ci, 68,2 % (15/22) participent à au moins un des trois types recherche définis dans cette étude. La recherche en pharmacie est plus fréquente dans les programmes de soins suivants : l’oncologie (73 %), la cardiologie / clinique des lipides (60 %), la diabétologie (60 %) et l’infectiologie (60 %). Les sources de financements varient selon le type de recherche et proviennent de l’industrie pharmaceutique, des établissements de santé, des universités et des contributions personnelles du pharmacien engagé dans une recherche. Des départements qui s’investissent dans la recherche, 80 % (12/15) ont un pharmacien qui siège au comité d’éthique de la recherche. Les principaux obstacles qui nuisent à l’engagement des départements dans la recherche sont le manque de financement, le manque d’effectifs, la charge de travail élevée en soins directs aux patients et le manque de soutien.

Conclusion : Cette étude a permis de dresser un premier portrait de l’état actuel de la recherche en pharmacie d’établissement de santé au Québec.

Abstract

Objective: Limited data is available on hospital pharmacists’ implication in clinical or evaluative research or research pharmaceutical support services. The objective of this article is to describe the current state of research in Quebec’s hospital pharmacies.

Method: A 41-question online questionnaire was sent to the chief pharmacists of the 30 pharmacy departments in Quebec between October and December 2016 with a view to analyzing the results.

Results: In all, 22 (73.3%) chief pharmacists completed the questionnaire. Of them, 68.2% (15/22) were involved in at least one of the three specified types of participation in research. The therapeutic areas where research in pharmacies was most common were oncology (73%), cardiology/lipid clinics (60%), diabetology (60%) and infectious diseases (60%). The funding sources varied according to the type of research. They were from the pharmaceutical industry, health-care facilities, universities and personal contributions from the pharmacist involved. A hospital pharmacist is a member of the research ethics board in 80.0% of the pharmacy departments involved in research (12/15). The main obstacles to pharmacy departments’ involvement in research were the lack of funding, the lack of personnel, the heavy direct patient care workload, and the lack of support.

Conclusion: This study provides a first overview of the current state of research in Quebec’s hospital pharmacies, this with the aim of stimulating this area of activity.


Mots-clés


Établissements de santé; pharmaciens; Québec; questionnaire; recherche; Health-care facilities; pharmacists; Quebec; questionnaire; research

Texte intégral :

PDF HTML

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© A.P.E.S. Tous droits réservés
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada ISSN 0834-065X (version papier) ISSN 2291-3025 (version électronique)